Join us for the best summer yet!

LA MATIERE, 15 au 21 septembre 2008
Traduction libre d’un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s’appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l’importance de l’étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l’année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l’adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu’en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n’avons malheureusement plus de traducteur pour l’allemand.)

L’Exposé Scientifique de l’Etre de Mary Baker Eddy révèle l’essence de notre relation à Dieu, et ce qui constitue réellement la vie. Lue à la fin de chaque service du Dimanche et Ecole du Dimanche, ce devrait être la première chose qui devrait venir à l’esprit lorsque c’est nécessaire. Mais ne laissez pas la familiarité de ses paroles diluer son profond message, qui est fermement enraciné dans la vérité biblique (y compris I Jean 3 :1-3). La Leçon de cette semaine nous donne une chance d’explorer ce message en profondeur. Recherchez en profondeur et découvrez un monde de bonté illimité qui ne peut être trouvé que dans l’Esprit. La matière est uniquement une perception erronée. Ne vous faites pas avoir !

Texte d’Or : L’Esprit donnant la vie, libérateur ? Ou la chair (matière) ôtant la vie, oppressive ?
Qu’est-ce qui domine votre pensée, et donc votre expérience ? Posez-vous souvent la question. Soyez honnête. En focalisant votre pensée, vous guidez votre expérience. Pourquoi devrions-nous choisir les limitations de la matière – si nous pensons réellement ?!

Lecture Alternée : Une autre question à poser
Est-ce que je dépends de l’opinion des autres (ou de listes de pour et contre) lorsque je recherche des réponses, ou vais-je directement à Dieu (Entendement, Vérité, Amour, Esprit) pour obtenir aide et conseil ? Lorsque vous considérez tout ce que fait Dieu (Il crée les cieux et la terre, ouvre les yeux des aveugles, élimine les fardeaux), et combien Dieu est fiable – toujours responsable – cela ne semble pas difficile de choisir Dieu comme le seul moyen pour avancer ! Louez l’Entendement créateur en rejetant le sens mortel limité.

SECTION I : « Il n’y a ni vie, ni vérité, ni intelligence, ni substance dans la matière. »
Mme Eddy lie cette première ligne avec la déclaration de Paul lorsqu’elle écrit, « Saint Paul dit aux Athéniens : “Car c’est en Lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être.” Cet énoncé est en substance identique au mien : “Il n’y a ni vie, ni vérité, ni substance, ni intelligence dans la matière.” » (Rétrospection et Introspection, p. 93 :20) Paul a aussi reconnu la nature religieuse des Athéniens, mais il a perçu la portée limitée de leur compréhension. Ils ne CONNAISSAIENT pas Dieu. Et nous ? Ils essayaient d’extraire la source infinie de toutes choses dans le moule des perceptions matérielles. Faisons-nous toujours cela lorsque nous regardons le corps ou l’économie pour juger l’état de notre bien-être ? Paul a présenté Dieu comme le Principe donnant la Vie dans lequel nous (et toute réalité) vivons, bougeons, et existons. Cela ne peut pas être contenu dans une forme matérielle. (Bible 1) Des siècles plus tard, Mary Baker Eddy s’est penchée sur les enseignements de Paul et a mis en mots l’exposé scientifique de l’être qui définit Dieu comme étant Entendement, Tout-en-tout, Esprit, Vérité – ce qui est réel et éternel. L’Esprit, l’Entendement, étant Tout-en-tout, il est clair que la vie, la vérité et la substance ne peuvent pas être comprimés dans une matière limitée, pas plus que Dieu ne peut être comprimé dans des formes en or, en argent, ou en pierre créées par l’homme, comme cela a été observé par Paul. Regardez l’Exposé Scientifique de l’Etre avec un oeil nouveau. Lorsque vous utilisez cet exposé pour réellement CONNAITRE le Dieu Tout-en-tout, comme étant Esprit, Entendement, Vérité, vous reconnaîtrez que toute vie, vérité, intelligence et substance sont dans et viennent de l’Esprit, l’Entendement, la Vérité, Tout. L’expérience mortelle ne définit pas Dieu (la Vie) ; Dieu (Entendement) définit l’homme immortel. Nous devons vivre comme tels.

SECTION II : « Tout est Entendement infini et sa manifestation infinie, car Dieu est Tout-en-tout. »
Observez combien cette merveilleuse seconde ligne de l’Exposé Scientifique de l’Etre est justifiée dans la Bible. La discussion dans Jérémie a probablement été écrite pour des gens qui étaient entourés par les cieux et qui avaient besoin d’être vigilant au culte de l’idolâtrie. Quelles idoles sommes-nous tentés d’idolâtrer aujourd’hui ? Le corps mortel, la maladie extrême et les médicaments miracles, le soleil, le temps, l’attirance pour l’alcool ou le jeu, l’équilibre des comptes, l’égo ou la comparaison personnels ? Les formes ont probablement changé en 2600 ans, mais la conclusion reste la même : les idoles sont sans valeur ; elles sont des mensonges ridicules ! D’un autre côté, il n’a rien d’aussi grand et puissant que Dieu ! (Bible 2) Recherchez dans la Bible les mots qui sont en rapport avec l’Entendement dans cette section : sagesse, discrétion, connaissance, pensées, compréhension. (Bible 2-5) Science et Santé résume cela : « Dieu est Entendement, et Dieu est infini ; donc tout est Entendement. » (S&S 2) Tout comme les anciennes idoles étaient des créations humaines, les idoles modernes sont formées de la supposition (opinion) humaine que la vie, la substance, et l’intelligence sont dans la matière, ou fait de matière. (S&S 3) Mais l’Entendement s’exprime lui-même en idées. (S&S 7) Les idées sont réelles et tangibles, et en sécurité dans l’Entendement qui les forme. Considérez le fait que personne ne peut s’insinuer dans votre pensée et semer le désordre avec l’une de vos idées – personne ne peut la détruire ou changer quelque chose. C’est VOTRE idée. Maintenant, pensez à vous comme à une IDEE de Dieu – Entendement. Rien ne peut atteindre une idée de l’Entendement ou changer ce que Dieu a créé. Réaliser ce fait vous permet de conserver votre liberté entière, bonne, calme. L’idolâtrie fondamentale de notre époque est la croyance qu’il existe plusieurs entendements et que la matière crée. Elle suggère que la vie existe indépendamment de l’Entendement et est à la merci de la matière. Elle pourrait même suggérer que la vie en dehors de la matière est ennuyeuse ! Mais c’est exactement le contraire qui est vrai. Le SEUL bien qui dure et satisfait, c’est le bien spirituel – celui qui ne peut pas être détruit, et qui apporte des bénédictions. (S&S 6 et Hymne 263) Sachez que Dieu est Entendement, et l’évidence qui conduit la pensée vers des routes sans issue sera détruite et des possibilités infinies seront révélées !

SECTION III : L’Esprit est la Vérité immortelle ; la matière est l’erreur mortelle. »
Cela semble parfois difficile de rester concentré sur la substance de l’Esprit (Vérité immortelle) lorsque tout semble être tellement matériel. Mais ce que nous nommons matière est simplement un cas d’identité erronée – quelque chose sans valeur apparaissant viable. L’ivraie semble tout d’abord bonne, comme le blé. Mais la vérité sort lorsque la moisson vient. (Bible 9) Le message de Galates, évoquant le Texte d’Or, est clair … vous récoltez ce que vous semez. (Bible 7) Faites attention aux pensées que vous semez. Investissez-vous dans une vision limitée d’un corps physique vulnérable, de plaisirs instantanés, et de croyances à la limitation – ou reconnaissant la nature infinie de l’Esprit ? La parabole de l’ivraie et du froment nous aide à réaliser que lorsque nous persistons patiemment dans notre DESIR de moissonner seulement le bien, il deviendra évident que « la Vérité se manifeste par ses effets sur l’entendement et le corps humains, en guérissant la maladie et en détruisant le péché. » (S&S 10) La Vérité est harmonieuse ; l’erreur est discordante. L’harmonie (toutes choses fonctionnant ensemble) est à tout jamais indestructible. La matière est une fausse vision de la réalité qui dit qu’il y a de nombreux éléments – avec la possibilité d’entrer en conflits entre eux. L’erreur vient de quelque chose qui est déplacé (un nombre qui n’appartient pas à l’équation produit une erreur dans la solution.) L’Esprit est la vision claire d’UNE Vérité, UNE Vie, exprimées sous de nombreuses formes, contenant toujours une source (Principe) et ainsi, unissant, harmonisant et bénissant la totalité (comme les nombres qui appartiennent à une équation sont appliquée avec des opérations correctes et arrivent à une solution exacte.) L’Esprit et la matière sont opposés – tout comme l’harmonie et le conflit sont opposés. Nous reconnaissons facilement les suggestions de la guerre, de la maladie, de la haine, etc. comme des choses que nous ne voulons pas. Mais qu’en est-il de la suggestion que la santé et la force sont dans un corps mortel, ou que la joie est le résultat des circonstances humaines, et peuvent être perdues ? La Vérité immortelle NE PEUT PAS être changée ou renversée. La joie, la santé, et l’abondance sont de l’Esprit – Dieu – et sont durables. Elles ne dépendent jamais de conditions physiques, et sont exprimées par le sens spirituel – communiquées par l’Entendement infini. Lorsque ces qualités se développent dans la pensée, vous moissonnez le bien. Et ce faisant, il devient évident que les rapports de la santé (ou maladie), de la joie (ou tristesse), de l’abondance (ou manque) qui sont basés sur des rapports d’opinion professionnelle ou de condition physique sont contrefaits et douteux. Faites l’inventaire de vos pensées – examinez réellement en quoi vous avez confiance pour tirer vos conclusions. Brûlez (détruisez totalement) l’ivraie (les mauvaises herbes humaines qui peuvent être instables ou devenir discordantes) et amassez (dans la grange de votre conscience) le blé (le fruit immortel de dépendre UNIQUEMENT du fait que la santé, la joie, et l’abondance sont des qualités spirituelles qui vous appartiennent éternellement, car elles font partie de la graine qui a été semée initialement.) Ne perdez pas du temps à examiner l’ivraie. Concentrez-vous à ramasser le blé (les faits spirituels) et les mauvaises herbes partiront naturellement en fumée. (S&S 11)

SECTION IV : « L’Esprit est le réel et l’éternel ; la matière est l’irréel et le temporel. »
Les petits enfants sont tellement purs, tellement innocents. Ils acceptent comme vrai, même s’ils ne comprennent pas pourquoi et comment. Jésus fit ressortir le besoin d’être purs comme les petits enfants pour pouvoir reconnaître l’harmonie éternelle du royaume des cieux. (Bible 14) Si vous avez deux voix contradictoires qui parlent en vous, vous devez choisir celle que vous voulez écouter. Si vous savez que l’une est vraie et durable, et que l’autre est fausse et temporaire, la décision devient plus facile. Le choix apparaît plus difficile lorsqu’une option SEMBLE tangible (témoignage matériel), alors que l’autre SEMBLE vague (évidence spirituelle). Et ce qui semble apparemment tangible (l’univers physique) prouve être TOUT SAUF éternel et digne de confiance, et ce qui ne semble pas apparent aux sens physiques (intuition spirituelle, foi, amour de Dieu) prouve être éternel. (Bible 12) Confrontés à une telle contradiction, un petit enfant pourrait aller vers un de ses parents pour qu’il l’aide à discerner la réalité. Nous devons aller vers notre parent divin – Père, Mère, Entendement – pour qu’Il nous aide. Pourquoi continuons-nous à nous appuyer sur les sens physiques douteux, pour apprendre ce qui est réel ? Ces sens sont « mal dirigés » – affirmant que « la vie, la substance et l’intelligence sont matérielles, non spirituelles. » (S&S 16) Dans un ciel nuageux, un pilote doit se fier aux instruments de l’avion, au lieu de ses sens physiques, pour continuer à voler droit. De la même manière, croire au témoignage des sens physiques (attestant que la matière est la source de l’harmonie ou de la discorde), au lieu du sens spirituel (témoignant de la nature éternelle de l’Esprit illimité, harmonieux), conduira à une perte de contrôle ou un crash dans votre vie. Des petits enfants répondent naturellement à l’Esprit, car ils acceptent simplement la Vérité de l’être au pied de la lettre ! La petite fille qui a répondu avec « il n’y a pas de sensation dans la matière » lorsqu’elle se fit mal au doigt, n’a pas analysé de manière excessive la situation, et ne s’est pas focalisée sur ce que son doigt rapportait, ni sur les « et si ». L’évidence s’est donc logiquement déplacée sur ce que le sens spirituel savait être vrai. Moins nous encombrons notre pensée – ou la pensée de nos enfants – sur la maladie ou la mort, plus c’est naturel d’accepter que l’Esprit est réel et éternel. (S&S 18) Nous sommes alors libres d’être un pur témoin de l’Esprit. (Bible 15)

SECTION V : « L’Esprit est Dieu, et l’homme est Son image et Sa ressemblance. »
Maintenant que nous avons déterminé que l’Esprit est la Vérité immortelle, réelle, et éternelle, il est naturel de conclure que l’Esprit est Dieu – en qui est toute action, qui sait tout, qui voit tout, omnipotent, omniscient, et omniprésent. Le premier chapitre de la Genèse révèle l’homme créé à l’image de Dieu. (Bible 16) L’homme, en tant qu’image de Dieu, doit être spirituel et parfait. Ainsi, correctement compris en Science Chrétienne, selon une compréhension complète du Principe divin des enseignements et guérisons de Jésus, l’homme est vu pour agir, savoir, et voir avec la puissance, la présence, et la connaissance de l’Esprit parfait. (S&S 21) Remarquez que la paix est indiquée comme l’état naturel de l’homme dans trois des citations de la Bible. (Bible 17, 19 et 20) Jésus était rempli du Christ – la manifestation de la vertu et de la Vérité. Il avait compris la nature spirituelle parfaite de l’homme, comme étant l’image d’un Dieu parfait. (S&S 22) Lorsque la femme est venue derrière lui et a touchée l’ourlet (les franges) de sa robe, elle a senti les effets de cette autorité divine – permettant à cette reconnaissance de sa nature spirituelle d’éliminer la fausse apparence mortelle de maladie. (Bible 20, S&S 23) Les franges représentaient l’autorité de la loi juive pour celui qui les portait. Que la femme le savait ou non, elle tendait la main pour être touchée par la loi de l’harmonie de Dieu. L’homme est l’idée de l’Entendement. Et comme nous maintenons (soutenons et défendons) une idée que nous chérissons, de la même manière (et même plus) nous sommes maintenus et chéris en tant qu’idée de l’Entendement, créé à « Sa propre image et ressemblance. » (S&S 25) Nous savons que nous progressons en « semant dans l’Esprit », si l’harmonie et l’immortalité nous deviennent plus manifestes. Nous nous sentons alors plus en paix. (S&S 24) Nous n’avons pas à attendre que le corps (ou les circonstances humaines) change, avant de voir ce changement se manifester et de ressentir la paix. Tout comme le sillage qui DOIT suivre le bateau, le corps DOIT refléter ce qui le gouverne. En naviguant en ligne droite, le sillage est droit. Ne vous focalisez donc pas sur le sillage, mais sur la direction du bateau. En regardant en arrière, cela ne fait que vous mettre hors course. Gouvernez la pensée selon l’Esprit. Le corps (et les circonstances) DOIT suivre.

SECTION VI : « Donc, l’homme n’est pas matériel ; il est spirituel. »
Penser que nous sommes entièrement spirituel serait comme de tirer un trait sur l’évidence physique qui nous dit constamment que nous sommes matériel – sujet aux blessures, à la maladie, et au désespoir. Mais la Bible nous enseigne comment penser afin d’éprouver la liberté qui vient en réalisant que nous – et tous ceux qui nous entourent – SONT spirituels, et ainsi, nous commençons avec la perfection et l’état complet, et vivons en paix. (Bible 23) Une fois encore, la différence est faite entre la chair et l’Esprit. Serez-vous conduits par la chair – le témoignage des sens physiques – ou par l’Esprit ? Si vous admettez être guidé par l’Esprit, vous pouvez revendiquer votre position de fils/fille (d’enfant) de Dieu. (Bible 21) A la fin de chaque service du Dimanche, avec l’Exposé Scientifique de l’Etre, les trois premiers versets de I Jean 3 sont lus. (Bible 22) Que disent de nous ces mots, et comment sont-ils liés à l’exposé de Mme Eddy ? Regardez attentivement. Pour moi, ils disent qu’étant donné que nous sommes les enfants de Dieu, nous devons être comme Dieu. Donc, comme Dieu est Esprit, nous sommes spirituels. Comme Dieu est Entendement, nous sommes idée. Comme Dieu est Vérité, nous sommes complets – nous ne sommes pas un mélange de bien et de mal. Comme Dieu est Vie, nous sommes plein de vie (immortel et éternel.) Comme Dieu est Amour, nous sommes plein d’Amour, sans crainte, haine, ou blessure. Commencez de ce point de vue de ce qu’EST l’homme – ce que vous ETES. Vous êtes immortel, ayant existé pour toujours en tant qu’idée de l’Entendement. Ne vous laissez pas avoir par cette illusion mortelle que vous vivez dans et êtes gouvernés par les suppositions limitées de la matière. Si quelqu’un tapissait les murs de votre maison avec des miroirs qui déforment la vraie image – certains donnant l’impression que vous êtes couvert de points verts, d’autres où vous semblez plein de trous, ou étiré ou écrasé dans une forme ridicule – je doute que vous tombiez dans le piège. Vous savez qui vous êtes et à quoi vous ressemblez ! Vous n’aurez simplement qu’à éliminer les miroirs des murs, et vous verrez à nouveau votre véritable identité. Ne soyez pas dupé par la croyance qu’il existe plus d’un Entendement – que l’entendement mortel produit AUSSI la vie – et la mort. (S&S 29) Dans la mesure où vous abandonnez la croyance que vous vivez dans une matière limitée, les faits de votre potentiel illimité de vie, de santé, de capacité, et de liberté dans l’Esprit sera vue en réalité ! Suivez la logique. (S&S 28) Reconnaissez la Science (Esprit) – et non les sens physiques (la chair) – comme votre maître. Soyez libre !

 

Le texte ci-dessus fait partie d’une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s’appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités – semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d’autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d’Etude pour l’Ecole du Dimanche que j’y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l’étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu’encourager la mise en application des idées qu’on y trouve. A l’origine, ce document n’était envoyé qu’aux participants des camps CedarS, ainsi qu’à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l’étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l’étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l’inspiration d’un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d’entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org


********

Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1’200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu’aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l’ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l’exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar’s Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536

 

American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Support our mission!

CedarS Camps

Back
to top