Thank you for your loving support this Giving Tuesday!

[Simplement écouter et obéir de tout cœur!]

Application des idées métaphysiques  inhérentes à la Leçon biblique de la Science Chrétienne

pour le 28 Juillet, 2013

Sujet: «Vérité»

par Rick Stewart, CS, Dresden, Germany

+49 351 312 4736,  rickstewartcs@aol.com

 

Nous savons que notre Leçon biblique de la Science Chrétienne est préparée avec beaucoup de prière. Et il y a d'innombrables prières à travers le monde quand les gens étudient la Leçon. Alors, devrions-nous être surpris d’être merveilleusement inondées d’inspirations spirituelles immédiates dès que nous prenons la Leçon ? « Non ! »

C'est ce qui m'est arrivé la première fois que j'ai lu la leçon de cette semaine. J'ai regardé le texte d'or et dit: «Oh, je comprends, je comprends. L'obéissance ne signifie pas   ‘‘je vais essayer’’, l'obéissance c’est ‘‘je le ferai volontiers! ’’»

Le contexte pour le texte d'or de la leçon de cette semaine remonte au moment où Moïse lut dans le Livre de l'alliance et le peuple écoutait. Moïse a rappelé les instructions données par Dieu  et le peuple a accepté d'obéir sans réserve.

Texte d'or: «Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit, et nous obéirons.». [Tiré du verset complet de l'Exode 24:7] « Il prit le livre de l'alliance, et le lut en présence du peuple ; et ils dirent : Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit, et nous obéirons. »

Le New Living Translation le rend ainsi: « Nous suivrons tout ordre que donne l’Eternel. Nous  obéirons. »

Lecture alternée: Tirée des livres d’Esaïe et des Psaumes, la Lecture alternée nous présente les grands avantages qui nous viennent lorsque nous obéissons tout simplement.  Esaïe 1: 19 : « Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays».

Dans [moyens de gagner (winning ways)], notre Leçon biblique de cette semaine ainsi que [Cedars Bible Lands Park (BLP) et «BLP Rangers » chaque semaine], il est représenté un groupe de personnages bibliques qui ont appris à obéir. Ces individus avaient découvert qu’il était superbe d'obéir aux directives de Dieu. Puisque vous lisez cette Leçon biblique, n'êtes-vous pas comme l’un d’eux, en train d'apprendre combien il est important d’obéir à Dieu de tout cœur? [Dans quelques heures, je vais partager ce message et le saisissant article de Mrs Eddy sur «L’obéissance» (Ecrits divers, pp. 116-120) avec environ 40 nouveaux  « Leaders Juniors» dans le cadre de l’étude de la Leçon biblique et d’une conférence de Cedars 2013 sur le thème : « Engagez-vous corps et âmes ». Nous examinerons également comment le fait de répondre docilement à l'appel et aux instructions de Dieu à chaque étape a conduit à de nombreuses guérisons apparemment miraculeuses et l’agencement divin des événements y compris  « L'origine et la croissance des CedarS Camps ». Un livre avec ce titre écrit par ma mère, Ruth E. Huff, le fondateur de CedarS Camps peut être commandé en cliquant sur le lien ou en utilisant les coordonnées à la fin de ce Met.]

Section 1: Appel de Dieu à obéir.

Dans la citation B-1, Dieu s’épand en promesse: « Que mes instructions se répandent comme la pluie, que ma parole tombe comme la rosée, comme des ondées sur la verdure, comme des gouttes d'eau sur l'herbe ! » (Deut.32: 2). Le New Living Translation le rend ainsi: "Ecoutez, ô cieux, et je vais parler! Écoutez, ô terre, les mots que je dis! Que mon enseignement tombe sur vous comme la pluie ; que ma parole se distille comme la rosée. Que mes paroles bruinent comme la pluie sur l'herbe tendre, comme une pluie douce sur les jeunes pousses. »

Le samedi après-midi à CedarS, nous étions bénis avec une merveilleuse douche de tonnerre. Au début, il y avait des éclairs suivis de grondements, mais pas de pluie. Puis, durant une bonne heure nous avons été bénis par une constante pluie battante. L'herbe a été rafraîchie, la poussière a été lavée, l'air rendu doux et frais. En préparant ce Met, je me suis  rappelé de cette pluie. J'ai compris que Dieu répand Sa Vérité comme la pluie. Il nous appelle pour nous bénir. Ecouter et obéir à Son appel c’est comme cette merveilleuse pluie rafraîchissante. Nous pouvons avec joie et reconnaissance laisser cette pluie nous laver et nous rafraîchir. Nous pouvons sortir de la pluie sachant que Dieu a répandu Sa vérité.

La Vérité, Dieu, vient à chacun de nous, comme des gouttes d’une pluie douce sur un visage poussiéreux. Est-ce que nous tournons notre visage vers la Vérité le laissant nous baigner,  le laissant nous laver de notre empoussièrement, la matérialité? Ou bien, est-ce que nous nous en détournons en fuyant?

Puisse cette Leçon vous inspirer par les exemples des autres.

Section 2: Dieu vous est-il acquis? Alors plus rien à craindre : l'exemple de Caleb.

Vous savez que certaines personnes paniquent à la vue d’une araignée. D’autres personnes, face à un problème, se mettent à pleurer : «Oh non, qu'allons-nous faire! ». Puis il y a des gens à l’instar de la famille CedarS avec laquelle je parlais hier. Cette famille est à mi-parcours de trouver un foyer permanent pour tous ses membres. La maman m'a simplement dit: «Je ne pense jamais en termes de problèmes, j'utilise toujours le mot défi, et je sais que chaque défi a une solution." Elle m'a beaucoup rappelé Caleb dans cette section. Peu importe l'ampleur apparent du défi, Caleb savait que Dieu pouvait le relever.

Dans la citation  B-6 (Josué 14), nous lisons les paroles de Caleb lorsqu’il rappelle à Josué un événement d’il y a 45 ans. Moïse avait envoyé 12 hommes pour évaluer la Terre promise, un représentant de chacune des 12 tribus d’Israël. Les Israélites avaient un but. Ils voulaient entrer dans la Terre promise. Ils aspiraient à trouver un foyer sûr et sécurisé. La mission des agents était de voir si la Terre promise était fertile, quelles étaient les villes et comment elles étaient fortifiées. Après un voyage de reconnaissance de 40 jours, ils rapportèrent à Moïse qu’il y  «coulait le lait et le miel. » Quand bien même c'était un très beau pays, 11 des agents témoignaient que le pays était trop dangereux et que quelques-uns des habitants étaient comme des géants.

Un seul agent, Caleb de la tribu de Juda, fit un rapport positif. « Alors Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: "Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs!" » (Nombres 13:30)

Les membres de la communauté murmuraient contre Moïse et Aaron, et ils ont rejeté le plaidoyer de Caleb. Les gens étaient tellement intimidés par le rapport effrayant des 11 hommes que non seulement ils disent qu'ils auraient dû rester en Egypte, mais encore ils menaçaient de lapider Moïse et Aaron (les leaders nommés de Dieu.) Ainsi les enfants d'Israël n’accédèrent pas à la Terre promise à cette époque. Ils ont dû errer sans domicile pendant 40 ans dans le désert. Ils se sont éloignés de la promesse et des provisions que Dieu leur a réservées. (N'est-ce pas que cela ressemble fort à chacun d'entre nous parfois? Nous entrevoyons une promesse de Dieu, mais nous avons trop peur de la saisir et de la revendiquer comme notre propriété?)

Dans cette citation B-6, nous apprenons que la récompense de Caleb pour sa position obéissante et courageuse était une pleine et longue vie. À l'âge de 85 ans, il est tout aussi fort qu’il l’était à 40 ans.

Les citations S-7 à S-11 décrivent comment vous et moi pouvons prendre position pour notre propre Terre promise. Nous apprenons, comme Caleb, comment nous pouvons entrer dans une vie saine, productive et bien remplie. Les citations de Science et Santé montrent ce qu'une position courageuse pour la Vérité peut apporter à chacun de nous. En entrant dans notre Terre promise de la Science divine, et en vivant avec la Vérité au lieu de fuir devant l'erreur, nous sommes récompensés.

Section 3: Arrêtez-vous, regardez et  écoutez : l’autobus jaune scolaire et Elie

« Les roues du bus tournent en rond! » En Amérique, beaucoup d'étudiants montent à l'école à bord d'un des grands autobus scolaires jaunes typiques. Il s'agit souvent d'un tour assez bruyant. La responsabilité du conducteur est de déposer ses passagers sains et saufs à l'école. Lorsque le bus arrive à un croisement avec une voie ferrée, le chauffeur est tenu par la loi de s'arrêter, d’ouvrir les portières, de regarder des deux côtés, et d'écouter bien pour s'assurer qu'aucun train ne s'approche. Vous l’aurez sans doute remarqué, les bus de CedarS  suivent la même procédure. S'arrêter, regarder, écouter!

N'y a-t-il pas là une ressemblance avec le prophète Elie qui a appris que Dieu ne se trouve pas dans le fracas déchaîné des éléments matériels (B-12, I Rois 19) ?  Elie était dans une situation tumultueuse et terrifiante. Sa vie était en danger alors qu'il est de fait le dernier des prophètes vivants. Le danger était imminent. Le rugissement des éléments matériels menaçait de réduire au silence la présence de Dieu. Mais alors, Elie apprit sa leçon. Dieu lui apprit qu'il n'avait rien à craindre. Il lui a été clairement démontré que Dieu n'était pas dans le vent destructeur, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu dévorant. L’Eternel était dans la douce petite voix.

Il y a quelques années, je décrochai le téléphone et j’entendis dire : « Rick, c'est Marie, notre maison est sur le point de brûler. » Un feu de brousse faisait ravage du côté ouest de la forêt nationale d'Ocala. Leur maison était dans le droit chemin de l'incendie et ils venaient juste d’être enjoints par le Département du shérif d'évacuer les lieux. L'histoire d'Élie m’étant venue à la pensée, alors j’ai  simplement dit : «Marie, vous, votre famille et votre maison sont dans la présence de l'Amour divin et l'Amour n'est pas dans ce feu. Il ne peut être destructeur. » Le feu immédiatement changea de cours, et fit ce que les incendies ordinaires normaux font en Floride, qui est de consumer les broussailles et de laisser intacts debout la plupart des pins. Cette famille n'avait pas évacué et leur maison a été épargnée.

Nous ne devons pas reculer devant les saccages de la pensée mortelle. Nous avons le droit de déclarer qu'il n'y a pas d'éléments destructeurs dans l'univers de Dieu. Nous ne sommes pas des victimes impuissantes. Nous sommes en mesure de faire face au vent, au tremblement de terre et au feu. Et nous sommes en mesure d'écouter la «douce petite voix de Dieu. »

J'adore la citation S-15 où il est dit: «Les effets de la Science Chrétienne se voient moins qu’ils ne se font sentir. C’est la « douce petite voix »* de la Vérité qui se fait entendre. Ou bien nous nous détournons de cette voix, ou bien nous l’écoutons et montons plus haut. »

Section 4: Jonas rentre dans l’obéissance en sortant du ventre d'un poisson

Avez-vous déjà eu des idées que vous avez tout simplement ignorées? De bonnes idées, des idées constructives? Vous avez juste fait la sourde oreille? Eh bien, pensez à ce sujet. Vous pourriez comprendre un peu mieux Jonas.

La Bible dit: «La parole de l'Eternel fut adressée à Jonas, … » (B-14 à B-16).  Jonas a été chargé d'aller à la grande ville de Ninive et d’y prêcher. On lui a dit d’appeler les habitants à changer de comportement et à se repentir. Non seulement il refusa d’y aller, il entreprit de voyager dans la direction opposée de Ninive. Il s’embarqua vite sur un navire et vogua loin. Lorsqu’une violente tempête menaçait de sombrer le navire, Jonas a finalement été jeté dans la mer en courroux. Immédiatement la mer s’est calmée. Mais Jonas ne s’est pas noyé, au contraire, il a été avalé par un « grand poisson ». Là Jonas se repentit et implora le pardon de Dieu. Alors le poisson alla cracher Jonas sur la terre ferme. Et quand pour la seconde fois Dieu l'a envoyé,  Jonas s’empressa d’aller à Ninive, y prêcha la nécessité de repentance, et les habitants ont vite obtempéré. Tout le monde, y compris le roi.  Le roi décréta un jeûne et le revêtement de sac pour tout le monde jusqu’aux animaux! Je dirais qu'ils étaient sincères dans leur repentir si les ânes aussi devraient porter des sacs.

Si Jonas savait que les Ninivites seraient si réceptifs à son message, il aurait probablement s’épargner de se donner en dîner à un poisson. N'y a-t-il  pas là pour nous élément à réflexion? Si nous sommes en situation de partager la vérité avec les autres, ne devrions-nous pas aller là où Dieu nous dirige et faire confiance à Son pouvoir de produire les résultats attendus?

Maintenant, ce que j'aime à propos de cette histoire c’est qu'elle peut être vérifiée. D'abord établissons le fait que Jonas fut un vrai homme. Il a existé. Ce n'est pas seulement une histoire folle de poisson. L'histoire de Jonas se retrouve 1) dans la Bible, 2) dans le Tanakh juif, et 3) dans le Coran. Dans la tradition juive, Jonas est même considéré comme étant le garçon qu’Elie avait ressuscité des morts. Jonas a vécu juste à quelques encablures au nord de Nazareth.

Au fil des années, les experts en matière de poissons et de baleines ont même exploré les possibilités d'un « grand poisson » qui aurait été capable d'avaler Jonas. Dr. E. W. Gudger, un associé honoraire en ichtyologie au Musée américain d’histoire naturelle a noté que bien qu’une requin-baleine ait une bouche assez grande pour avaler un homme, sa gorge est large seulement de quatre pouces, de sorte qu’il est éliminé. Par contre un cachalot est un candidat valable. Les cachalots peuvent atteindre plus que la taille d’un autobus scolaire. Ils ont été trouvés avec les calmars géants de quarante pieds de long et pesant plus de quatre cents livres dans leur ventre. Et beaucoup des proies qu'ils avalent ne sont même pas mâchées! C’est bien possible. http://en.wikipedia.org/wiki/Jonah

Une de mes vues préférées sur cette histoire est que les gens peuvent apprendre à être tout simplement obéissants comme les autres créatures de Dieu. La baleine n'a eu aucune difficulté à cracher docilement Jonas sur le rivage. Et finalement Jonas lui-même était prêt à écouter la voix de Dieu et y obéir!

Une autre preuve que Jonas a réellement existé est la référence de Jésus à son exemple (Matthieu 12 : 38-41) :

« Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maitre, nous voudrions te voir faire un miracle. Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. »

Vous pouvez lire l’intégralité de l'histoire de Jonas dans le livre qui porte son nom. Le livre de Jonas est lu chaque année, dans son original hébreu et dans son intégralité, le jour de Yom Kippour – le Jour de l'Expiation, sous le nom de Haphtarah, à la prière de l'après-midi dans la synagogue juive.

Section 5: La simple obéissance mène à la guérison – Piscine de Bethesda

En tant qu’étudiants de la Science Chrétienne, nous aimons lire la Bible. Nous sommes très familiers avec les enseignements de Jésus et nous aimons les guérisons que nous lisons dans la Bible. Nous aimons également lire des guérisons dans Science et Santé avec la Clef des Écritures (les 100 dernières pages de Science et Santé sont des témoignages de guérison écrits par des gens qui ont été guéris par la simple lecture.) De plus, les magazines publiés par la Société d’édition de la Science Chrétienne comprennent toujours des témoignages de guérison dont au moins 50.000 ont été vérifiées.

Il y a à travers le monde des endroits physiques que parfois les gens identifient comme des sites de guérison miraculeuse. Les gens s'y rendent ou s’y tiennent dans l’attente d’une guérison miraculeuse. Dans cette section, nous lisons sur un homme qui avait attendu plusieurs années sur un tel site. Mais tout a changé lorsque Jésus parla  avec lui.

Dans la citation B-21, nous lisons que Jésus guérit un homme qui était malade depuis 38 ans. Premièrement, Jésus devait être prêt à écouter Dieu. Il dut être obéissant et plein d’attente. Il questionna l’homme : «Veux-tu être guéri? » L'homme alors commença à raconter ce qui lui manquait. Jésus le coupa court en lui intimant cet ordre simple : «Lève-toi, prends ton lit, et marche.» Et l'homme fut guéri.

Cet homme aurait pu s’agripper à sa foi dans le pouvoir magique de la piscine et aurait pu ainsi attendre là le restant de sa vie. Mais l'homme se détourna des vertus curatives promises de la piscine et obéit à l'appel du Maître : « Lève-toi et marche. »

Les citations de Science et Santé S-24 à S-29 nous guident dans notre passage de la dépendance à  l’égard de la matière à la confiance  ou obéissance à la Vérité, Dieu. Jésus donna cette exhortation : «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8:32)

Etes-vous prêts? Allez-vous laisser les versets de cette section vous inspirer et vous encourager? Voulez-vous « connaître la vérité » et permettre à la Vérité de guérir ceux qui entrent dans votre expérience?

Section 6: Écoutez et obéissez généreusement – le monde a besoin de vous!

Jonas a appris d'une façon plutôt mouillée que lorsque Dieu appelle, il est préférable d'écouter et d'obéir. Parfois, nous pensons que c'est faire preuve d’humilité que de décliner un appel. Mais ce n'est vraiment pas de l'humilité, n’est-ce pas? Souvent c’est de l'égoïsme, du manque de confiance en soi, de la peur et d’un faux sens de l’ego. « Non, je ne peux pas, ou, je ne voudrais pas faire ça » est une réponse que nous ferions mieux de ne jamais servir à Dieu. Notre Dieu ne nous ferait pas appel s'Il eut pensé que nous n’étions pas en mesure.

Trempez-vous dans l'inspiration de la citation B-24: «Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. » [et est obéi, ici et maintenant, comme dans la dernière strophe du cantique de la Doxologie de Communion qui est traditionnellement chanté à la fin de chaque CedarS hymn sing and Big Surf Trip : « Soit établi dans tous les cœurs ! » (Cantique # 1)]

[En obéissant à l'appel de Dieu ainsi qu’à Ses instructions successives, nous pouvons nous assurer les promesses de Vérité]: «L’idée immortelle de la Vérité dans son vol rapide traverse tous les siècles, rassemblant sous ses ailes les malades et les pécheurs. Mon espérance lassée tâche de discerner le jour bienheureux où l’homme reconnaîtra la Science du Christ et aimera son prochain comme lui-même – où il percevra clairement l’omnipotence de Dieu et le pouvoir guérisseur de l’Amour divin dans ce qu’il a fait et ce qu’il fait actuellement pour l’humanité. Les promesses seront accomplies. » (S-30)

Ces versets finaux de la Leçon biblique de cette semaine nous donnent une idée de la majesté de l'appel. Cet appel s’adresse autant à vous qu’à moi. Quand j'avais 19 ans, je travaillais sur un projet spécial dans les quartiers près de l'Église Mère. J'ai pensé qu’étant à Boston, je devrais en profiter pour en apprendre davantage sur le travail de mon église. Alors je pris rendez-vous avec le Président du Conseil des directeurs de la Science Chrétienne, DeWitt John. Je voulais juste parler de notre église. M. John était ravi de prendre du temps avec moi. J'étais un peu gêné de ce que j'étais tellement sale après ma journée de travail, mais M. John n’en tint aucun compte.

Il prit tout le temps de répondre tendrement à mes questions et de partager sa vision de notre Église et du monde. Je me rappelle qu’il disait: «Rick, vous savez, les décisions qui sont prises ici par le Conseil des directeurs ne concernent pas seulement notre église, elles affectent le monde entier. » Pour la première fois, j'aperçus l'influence et la responsabilité globales de notre église. J’entrevis également l'abnégation et l'humilité qu’exprimait le Conseil lorsque chacun de ses membres accepta  d'écouter et d'obéir à l'appel.

Environ 14 ans plus tôt, mon frère a eu un aperçu similaire. Il travaillait comme garçon de messagerie dans le bureau du Conseil des directeurs. Il avait aussi pour tâche quotidienne de préparer la table de réunion du Conseil des directeurs. Il taillait les crayons, organisait les blocs-notes, et s’assurait que les livres étaient en ordre pour l'usage du Conseil. Alors qu’il déplaçait sur la table un livre de cantiques, un bout de papier tomba. Evidemment il servait à marquer la page d'un des cantiques les plus étudiés. C'était le cantique 5. Il lut là dans la salle du Conseil le texte et réalisa l'importance de ce cantique pour le travail du Conseil. Ce cantique a été écrit par un Scientiste Chrétien pionnier, Irving C. Tomlinson,

Cantique 5

Écrit par Irving C. Tomlinson

 « Aux cieux une voix retentit, Accours a son appel ! Revêts les armures de l’Esprit Et vains le sens mortel. Des pièges que tend l’ennemi, Apprends à triompher ; A la Vérité obéis, La crainte doit céder. »

 «  La cause exige un cœur vaillant, A Dieu seul consacré ; Grace à l’Amour, en avançant, Sois béni, libéré. Car ta mission est de guérir,  D’effacer le péché. Sur le réel il faut bâtir, Telle est la Vérité. »

Allons-nous simplement [sans réserve et sans faillir] obéir?

[Pour connaitre le moment idéal à  « l’entame de votre engagement », référez-vous aux Écrits Divers p. 117: 29-34]

American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Support our mission!

CedarS Camps

Back
to top