Thanks for a wonderful summer!

CONNAÎTRE LA VÉRITÉ NOUS DONNE DOMINION ET LIBERTÉ !

Idées d’applications métaphysiques pour la leçon biblique trimestrielle de la Science Chrétienne sur

«Vérité»

pour le 25 juillet 2021

par Lindsey Biggs, CS de Maryland Heights, MO

541 460 3515 biggs.lindsey@gmail.com

Introduction

Découvrez-en plus sur le fondement spirituel que notre rocher, la Vérité, nous donne ! En nous rapprochant de la Vérité, nous sommes dotés de clarté spirituelle, de disponibilité et de discernement. Nous sommes capables d’être un guérisseur au milieu d’un conflit, d’apaiser la peur en nous-mêmes et chez les autres, et de garder notre pensée proche de Dieu. Nous pouvons sentir la stabilité de notre Rocher, la Vérité, gouvernant notre expérience alors que nous communiquons avec Dieu quotidiennement et mettons la loi de Dieu en pratique dans nos vies, églises, camps, écoles et foyers.

 

TEXTE D’OR

« Terre, terre, terre, écoute la parole de l’Eternel !» Jérémie 22:29

 

Entendre signifie : prêter attention, écouter, appréhender,  prendre conscience, donner audience.

 

Alors, nous voulons entendre [appréhender, donner audience à] la Parole de Dieu et ensuite la mettre en pratique ! Nous ne voulons pas la laisser tomber par terre. Explorons la Parole de Dieu à travers la leçon biblique de cette semaine. Récoltons de plus grandes bénédictions grâce à une compréhension spirituelle enrichie et gagnons ainsi plus de domination.

 

LECTURE ALTERNÉE

Dans ces passages de Proverbes 8, nous avons la Parole de Dieu venant directement du point de vue de la bouche de Dieu :

  • Car ma bouche proclame la vérité
  • Toutes mes paroles sont justes
  • Le conseil m’appartient
  • Je suis l’intelligence, la force est à moi.

Ainsi, nous acquérons une idée claire du rôle de Dieu, de qui est Dieu et de la position d’autorité que Dieu a. Ensuite, nous comprenons quel est notre rôle :

  • Écoutez Dieu
  • Observez les voies de Dieu et vous serez heureux
  • Veillez chaque jour, attendez Dieu et trouvez la vie et la faveur

Puisque Dieu est l’intelligence et la force, où d’autre voudrions-nous aller pour nos informations ? Dieu nous donne toute la compréhension dont nous avons besoin à chaque instant pour avoir la domination et la victoire dans notre expérience. En tant que reflet de Dieu, nous reflétons cette compréhension que Dieu a. L’étude et la prière nous éveillent à cette compréhension spirituelle innée qui est déjà en nous. Nous pouvons avoir confiance et savoir que dans chaque situation, nous possédons la compréhension dont nous avons besoin pour traverser cette expérience avec grâce et avec sang-froid. La conscience que Dieu nous donne, nous permet d’avoir la domination et la force. Sachez-le et réclamez-le aujourd’hui!

 

SECTION 1 – LA VÉRITÉ EST LA RÉVÉLATION DE VOTRE ÊTRE.

Un rocher est une métaphore parfaite de la  Vérité – immuable, immobile. (référence B1/Deut. 32:3) C’est le fondement spirituel que chacun de nous a – c’est le Royaume des Cieux en nous – qui ne change ni ne fluctue. Pourquoi pas explorer la définition du rocher dans le Glossaire de Science et Santé.

 

« Ses œuvres sont parfaites » (citation B1/Deut. 32:3) Mary Baker Eddy développe cette idée lorsqu’elle dit « La perfection est la base de la réalité.» (S&S 353:16) La perfection ! Penses-y! Impeccable ! D’autres synonymes de perfection sont : intégrité, excellence, accomplissement, plénitude, précision, pureté, suprématie, vertu, sans défaut, impeccable. Elle nous demande : «Vous êtes-vous jamais représenté ce ciel et cette terre, habités par des êtres que gouverne la sagesse suprême »(S&S 91:2) C’est l’idéal, la substance qui sous-tend la réalité et notre démonstration de la métaphysique ; c’est le modèle auquel nous pouvons nous accrocher dans la pensée et faire ressortir dans notre vie quotidienne.

« c’est un Dieu fidèle et sans iniquité, il est juste et droit.… » (cit. B1/Deut. 32:4) Avec la perfection sous-jacente à notre être, alors, bien sûr, nous avons un Dieu sans iniquité – sans aucune faute, blâme , ou manque. La Bible nous assure que Dieu a « les yeux trop purs  pour voir le mal » (Hab. 1:13), de sorte que Dieu ne peut même pas voir ou savoir quoi que ce soit de différent de Lui-même. Il nous voit et nous connaît comme sa création spirituelle parfaite, irréprochable, avec une existence permanente dans son royaume. Aucun homme déchu, aucun homme brisé, aucun amour ou effort non partagé. Juste l’image et la ressemblance pures et spirituelles de Dieu.

« Que toute la terre craigne [se tenir dans le respect et l’émerveillement de] l’Eternel ! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui ! » (cit. B2/Psaume 33 :8). Demeurer ébahi devant Dieu est rafraîchissant ! Cela détourne notre attention sur nous-mêmes et la remet sur Dieu – là où nous la voulons vraiment ! Ce changement d’orientation a un effet curatif ! L’article, Une vision centrée sur Dieu qui guérit https://www.csmonitor.com/Commentary/A-Christian-Science-Perspective/2019/0920/A-God-centered-view-that-heals (du Christian Science Monitor) décrit comment ce changement d’orientation apporte la guérison à nos vies.

« La vérité est une révélation. » (citation S1/117:27) Puisque la Vérité est une révélation, alors elle doit inclure l’inspiration ! Elle doit inclure des vues perpétuellement nouvelles de la bonté et de la puissance divines. Nous pouvons aimer et chérir l’inspiration que nous avons reçue la semaine dernière, mais nous pouvons aussi savoir que chaque instant peut inclure « des vues nouvelles de la bonté et de l’amour divins » (S&S 66 :15). Ces nouvelles vues jaillissent dans nos vies chaque jour !

La vérité frappe toujours à la « porte » de votre conscience humaine ! (cit. s4/vii :14) Nous pouvons faire une pause et permettre à Dieu de nous diriger et de nous guider, que nous soyons à l’épicerie, au bureau, en voyage sur la route ou en train de nous amuser au camp !

 

SECTION 2 – LE DISCERNEMENT SPIRITUEL MÈNE À PLUS DE CLARTÉ ET DE LIBERTÉ.

« A toujours, ô Eternel ! Ta parole subsiste dans les cieux. » (cit. B5/Psaume 119:89) Pour toujours ! Implanté de façon permanente ! Cela indique la nature immuable de Dieu, la nature fiable et inchangée de Dieu. Pas un Dieu qui est ici un jour et pas le lendemain. Mary Baker Eddy écrit que nous voulons exprimer ces qualités similaires : «L’expérience m’a enseigné que les règles de la Science Chrétienne peuvent être acquises plus facilement et d’une manière bien plus approfondie, par des travailleurs systématiques et régulièrement établis, que par ceux qui sont instables et spasmodiques dans leurs efforts.» (Rétrospection et introspection 87:8-11)

Le discernement est une qualité mentale que nous possédons tous ! Nous devons le cultiver et l’utiliser de plus en plus dans notre expérience. Discerner, c’est différencier, percevoir, appréhender, connaître, observer et distinguer. Cela nous donne une clarté spirituelle et une liberté mentale. Cela nous permet de voir l’ivraie pour ce qu’elle est et le blé pour ce qu’il est. Salomon a utilisé le discernement spirituel pour séparer la vérité de l’erreur dans le cas des deux femmes qui sont venues à lui (cit. B7/I Rois 3:5-28). Le podcast, Le rôle de l’humilité dans la parentalité (The role of humility in parenting) par Ingrid Peschke, explique comment cette histoire sur la manière sage de Salomon de discerner entre une fausse mère et une vraie mère l’a aidée dans ses compétences.

«La prière ne saurait changer la Science de l’être, mais elle tend à nous mettre en harmonie avec cette Science.» (cit. S8/SH p.2:15) J’aime ce passage parce qu’il montre où l’ajustement et l’alignement ont lieu. Adam Dickey écrit que « Dieu n’a nul besoin d’ajustement » («La divine loi d’ajustement», https://fr.herald.christianscience.com/shared/view/2g2uonqtgie?s=copylink Le Héraut de la Science Chrétienne, publié en ligne – 12 février 2018). Ainsi, l’ajustement a lieu dans la conscience humaine pour nous permettre de voir davantage ce que Dieu voit ; permettre à l’humain de le faire céder au divin et permettre à l’Âme de garder le contrôle complet.

Toute la substance, la Vie, l’intelligence que nous voulons et désirons sont déjà là. Lorsque nous « subordonnerons le faux témoignage des sens corporels aux faits de la Science, nous verrons partout cette vraie ressemblance et ce vrai reflet. ». (cit. s10/516:6-8) Ceci est un rappel important. Voulons-nous subordonner les faits de la Science ou le faux témoignage ? Lequel est-ce que je subordonne dans ma pensée ?

 

SECTION 3 – RENDRE LA PAROLE DE DIEU PRATIQUE DANS VOTRE EXPÉRIENCE !

 

« La Parole a été faite chair » (cit. B8/Jean 1:14 & cit. S12/350:24) – Le ministère de Jésus de démontrer le Saint-Esprit a rendu l’Esprit pratique dans l’expérience humaine. Cela a supprimé les limitations, ajusté les corps humains, réduit au silence la volonté corporelle, etc. Cela a eu un effet pratique ! «La Vérité divine doit être reconnue à ses effets sur le corps aussi bien que sur l’entendement… » (cit. s12/ 350:24) Elle a un effet pratique sur l’entendement et donc sur le corps. Elle résout les situations commerciales, les ventes de logements, aide à prendre les bonnes décisions, renouvelle la vitalité dans les églises, spiritualise le caractère et harmonise le corps. Ce sont les effets de ce que Jésus a démontré alors qu’il était ici sur terre, et le Saint-Esprit permet à chacun de vivre et de démontrer concrètement la Parole de Dieu.

 

« Commencez toujours votre traitement en calmant la crainte de vos patients. » (S&S 411:27) Que nous priions pour nous-mêmes ou pour les autres, nous pouvons suivre cette règle simple de la pratique de la Science Chrétienne. Pour développer l’efficacité de cela, Mary Baker Eddy dit :

« Vous devez acquérir l’Amour et perdre le faux sens qu’on appelle l’amour. Vous devez ressentir l’Amour qui ne fait jamais défaut ce sens parfait de la puissance divine qui fait que guérir n’est plus un pouvoir mais une grâce. Vous atteindrez alors à l’Amour qui chasse la crainte, et lorsque celle-ci a disparu, le doute aussi, et votre travail est fait. Pourquoi ? Parce qu’il n’a jamais été à faire. (L08565, Mary Baker Eddy à Frank Gale, 9 juin 1891, Le fonds Mary Baker Eddy, La Bibliothèque Mary Baker Eddy pour le progrès du genre humain)

 

Une fois, un jeune membre de la famille m’a demandé de prier pour lui concernant une irritation de la peau qui semblait apparaître. Nous avons prié ensemble avec joie et la première chose que j’ai vue que nous devions faire était de nous calmer.

Il m’est venu si clairement que Jésus et ses disciples (quand ils ont suivi son exemple) ont dû connaître le néant complet de la matière/erreur dans chaque situation qu’ils ont rencontrée. Connaissant le néant de la situation matérielle, ils n’avaient pas peur. Parce qu’ils n’avaient pas peur, ils n’étaient pas dupes des sens matériels et étaient immédiatement capables de voir le bien que Dieu leur révélait. Connaître le néant de la matière et de l’erreur nous garde sans peur. Parfois, il faut du temps pour connaître le néant de la matière/l’erreur et d’autre fois cela arrive assez rapidement. De toute façon, alors que le néant du problème et la totalité de Dieu, le bien, se lèvent sur notre pensée, le défi matériel disparaît. Ce fut le cas en priant avec ce membre de la famille. La vérité est apparue dans notre pensée pendant que nous priions ensemble, et l’agitation de la maladie de la peau a disparu. J’étais tellement reconnaissant d’entrevoir plus clairement la confiance, la clarté et le discernement qui devaient être un aspect clé du ministère de guérison de Jésus et de ses disciples. C’est quelque chose que nous pouvons aussi nous efforcer d’imiter !

 

« La Science Chrétienne impose silence à la volonté humaine… » (cit. S16/445:19) Qu’est-ce qui ne va pas avec la volonté humaine ? Eh bien, elle a tendance à faire obstacle à la manifestation de la volonté de Dieu et de la loi d’harmonie. Mary Baker Eddy décrit la volonté humaine comme « aveugle, opiniâtre et impétueuse » (S&S 490 :8). Pas les qualités que nous voulons ! La volonté divine est ce qui apporte réellement l’harmonie, la santé et la bonté. C’est « l’action sans effort de l’énergie divine… » (S&S 445:21), et je sais que nous aimons tous certainement le « l’action sans effort » ! C’est le laisser-faire qu’est la guérison. Voir page 249, lignes 1-9 de Science et Santé pour le « Régime alimentaire » –  toutes les façons dont nous pouvons laisser Dieu gouverner et régner dans notre expérience. [Ceci est un jeu de mots en anglais avec les mots ‘Let us’ et ‘lettuce’, qui malheureusement ne se traduit pas bien en francais.]

 

SECTION 4 – CONNAISSEZ SI BIEN LA VÉRITÉ QUE VOUS N’ÊTES PAS DUPÉ PAR L’ENTENDEMENT MORTEL.

 

Nous sommes encouragés à vraiment acquérir un sens pratique et spirituel des Écritures, afin de pouvoir les mettre en pratique au jour le jour. Lorsque nous acquérons cette relation forte avec la Parole inspirée, nous serons harmonieusement auto-gouvernés grâce à une compréhension de Dieu. Nous voulons mettre plus de foi en Dieu qu’en ce que les sens matériels nous disent. (cit. s20/202:6-13) En fait, Matthieu dit que nous «serons dans l’erreur, parce que nous ne comprenons ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu.» (cit. B12/Matt 22:29).

 

J’ai toujours été impressionné par la façon dont le Deutéronome nous encourage à rester si proches de la Parole de Dieu : «ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur.

Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.

Tu les ecriras sur les poteaut de ta maison et sur tes portes» (Deut. .6:6-9)

 

Ainsi, nous sommes encouragés à ne pas avoir de relation distante avec Dieu ou simplement une certaine familiarité avec la Parole de Dieu. Nous sommes encouragés à élargir et à approfondir notre compréhension de Dieu et notre relation à Dieu chaque jour. La connaissance et la compréhension de Dieu est une grande défense contre les suggestions de l’entendement mortel, car alors nous ne sommes pas dupes.

 

J’ai déjà entendu la métaphore selon laquelle ceux qui recherchent de la fausse monnaie doivent étudier si bien la monnaie réelle/authentique qu’ils peuvent instantanément repérer la contrefaçon. Alors, il faut faire pareil ! Comprendre la Parole de Dieu nous permet de discerner rapidement l’erreur lorsqu’elle essaierait de nous tromper et nous sommes capables de la surmonter. Nous ne sommes pas dupes et nous savons qu’elle ne peut pas se déguiser en notre pensée parce que nous savons que notre vraie pensée est pure, sainte, bonne, altruiste, gracieuse et belle.

 

Mary Baker Eddy nous fait un avertissement fort : «BIEN-AIMÉS scientistes chrétiens, gardez votre esprit tellement rempli de Vérité et d’Amour, que le péché, la maladie et la mort ne puissent y entrer. Il est clair que rien ne peut être ajouté à un esprit déjà rempli.Celui qui a de bonnes pensées demeure à l’ombre du Tout-Puissant. Ses pensées ne peuvent que refléter la paix, la bonne volonté envers les hommes, la santé et la sainteté.» ( Première Église du Christ Scientiste et Miscellanées 210:1-17) Cela vaut la peine de lire régulièrement ce court article intitulé « CE QUE NOTRE LEADER DIT », pour bien le connaître. J’ai trouvé utile de l’imprimer et de l’accrocher à un miroir dans notre maison comme rappel régulier.

 

SECTION 5 – POSSÉDEZ UN ENTENDEMENT DE DOUCEUR DANS TOUT CE QUE VOUS FAITES, EN SACHANT QUE LA VÉRITÉ PRÉVALERA.

Gamaliel est un excellent exemple de résolution de conflits ! (cit. B16/Actes 5:17-42) Tout le monde dans le conseil se préoccupe de choisir son camp. Gamaliel, cependant, se soucie d’être du côté de Dieu. Il est tout à fait prêt à abandonner sa propre volonté humaine et ses idées préconçues sur la façon dont les choses devraient être faites. Il reconnaît qu’il ne pourrait pas renverser la volonté de Dieu – et il ne le voudrait pas non plus ! Il possède du discernement, de l’humilité, de la sagesse et de la douceur. Il sait que si ce nouveau mouvement de Jésus n’est qu’une mode, il disparaîtra de lui-même, et il n’a pas besoin de s’énerver à ce sujet. Il n’est pas offensé et est prêt à « renoncer à l’agression, à l’oppression et à l’orgueil du pouvoir » (S&S 451 :4).

De la même manière, si nous avons un problème qui se pose au travail, à l’école ou à l’église, nous pouvons l’aborder avec le même équilibre spirituel que Gamaliel avait. [Nous pouvons suivre le modèle biblique de « Pensez sans conflit » qui est la devise d’une chanson de CedarS.] Si ce n’est pas de Dieu, il périra tout seul. Inutile de s’énerver à ce sujet. Si cela vient de Dieu, alors cela se concrétisera d’une manière qui bénira tout le monde. Cela incarne vraiment l’entendement de « que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne » (Luc 22 :42) que Jésus a si humblement exprimé.

 

L’article intitulé «Taking Offense» de Mary Baker Eddy contient de nombreuses autres bonnes idées liées à ce thème. En voici un exemple : « Nous devrions donc aller de l’avant dans la vie … avec un caractère si bienveillant que les frictions du monde ne pourrons porter atteinte à notre sensibilité; avec une si parfaite sérénité qu’aucun souffle passager, aucune perturbation fortuite ne pourront l’agiter ni la troubler; avec un amour assez vaste pour couvrir le mal du monde entier….» (Ecrits divers, 223:20) Quel rappel utile pour chacun de nous alors que nous traversons la vie et nous nous engageons dans une variété de relations à l’église, au camp, à l’école et à la maison.

« Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus Christ. » (cit. B17/I Cor. 3:11) Nous ne pouvons avoir aucun autre fondement ! Donc, si nous avons l’impression de ne pas avoir une fondation très stable, nous pouvons savoir que notre fondation spirituelle est la meilleure fondation que nous puissions avoir ! C’est le rocher que Christ Jésus incarnait et vers lequel nous pouvons toujours nous tourner ! Une partie de la définition de « Roc » dans le Glossaire de  Science et Santé est « fondement spirituel » (S&S 593 :18). Gamaliel connaissait ce fondement spirituel, il était donc ancré, calme et avait une clarté spirituelle. Voyons si notre vision et le bien que nous faisons aujourd’hui proviennent de ce fondement spirituel – ce fondement solide d’un Dieu parfait et d’un homme spirituel et parfait (S&S 259:11-14).

 

SECTION 6 – METTRE LA VÉRITÉ – LA LOI DE DIEU – EN PRATIQUE AUJOURD’HUI !

Nous concluons cette leçon avec gratitude ! Oui, nous pouvons toujours être reconnaissants car la Vérité est vraie, et elle est glorieuse, belle et Dieu l’a donnée à chacun de nous !! Dieu donne la capacité de travailler efficacement ! La volonté de Dieu pour nous est le succès ! Dieu veut que nous réussissions dans tout ce que Dieu nous a appelés à faire ! La Parole de Dieu agit « [efficacement]… en vous qui croyez ». (cit. B19/1ère Thess. 2:13) Croire en quoi ? Croyez en la bonté et la puissance de Dieu qui se manifestent perpétuellement en nous ! Mary Baker Eddy écrit que le mot croire en une base biblique signifie « foi, compréhension, confiance, constance, fermeté ». (S&S 488:7-11)

La citation B20 du 1er chapitre de Jacques nous dit que nous ne voulons pas simplement lire la Parole de Dieu le matin et ensuite tout oublier ! (Jacques 1:25) Nous voulons la vivre, la mettre en pratique, puis nous devenons plus forts dans notre foi, démontrons la bonté de Dieu et acquérons chaque jour une meilleure compréhension du divin !

Il y a deux questions importantes que nous pouvons nous poser chaque jour. «Est-ce que je me conforme à la vie qui s’approche du souverain bien ? Est-ce que je démontre le pouvoir guérisseur de la Vérité et de l’Amour? » (cit. S28/496:10-12) Cela nous aide à rester sur la bonne voie ! Si nous répondons oui, nous pouvons nous réjouir et nous sentir profondément satisfaits. Si nous répondons, pas tout à fait, alors nous pouvons nous chercher et voir ce que nous pouvons faire aujourd’hui pour nous aligner davantage afin de déployer notre plus grand potentiel spirituel. C’est peut-être faire quelque chose de gentil pour quelqu’un, partager Science et Santé avec quelqu’un, prier pour quelqu’un ou élever notre point de vue sur une famille ou un membre d’église. Spiritualiser notre pensée peu à peu chaque jour, exiger de nous-mêmes que nous grandissions et que nous démontrions la Science Chrétienne, nous met sur ce chemin de l’accomplissement dans le discipulat chrétien.

La vérité est révélée et doit simplement être pratiquée ! Nous pouvons choisir une idée spirituelle ou une qualité spirituelle (joie, compassion, intégrité, etc.) et la mettre en pratique aujourd’hui ! Choisissez un objectif spirituel et voyez comment vous pouvez apporter cette concentration spirituelle dans chaque activité aujourd’hui. Avoir ce but spirituel nous aide à ressentir notre proximité avec Dieu, peu importe ce que nous faisons. Elle nous permet de démontrer et de ressentir la présence du Christ – l’activité de la Vérité et de l’Amour – fondant et gouvernant notre expérience.

Passez une semaine bénie!

American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Support our mission!

CedarS Camps

Back
to top