Enroll by January 31st for any summer program with a $100/wk deposit, and save $25/wk!

[Exprimez généreusement l’Entendement universel]
Idées métaphysiques pour la mise en pratique de la Leçon biblique de la Science Chrétienne sur :

« Entendement »
pour le 23 février 2014

par Rick Stewart, CS, Dresde, Allemagne  +49 351 312 4736

[Avec les rajouts en italique entre crochets de Warren Huff, Directeur  de CedarS. Il est besoin de dons qui transforment à vie les campeurs! Life-transforming camperships needed!]     

J'imagine que la quasi-totalité d'entre nous avons vu le film classique de Disney, « Blanche-Neige et les Sept Nains ». Moi, je l'adore. Et l’une de mes scènes préférées c’est quand Blanche-Neige embrasse les Nains émettant leur « Heigh Hoo » en guise d’au revoir. Et cette scène m'a fait penser à notre Leçon biblique. Je me suis posé la question: « De tous les nains, lequel était le plus intelligent?» Prof pourrait bien être un bon candidat ; de toute façon, les profs pensent généralement qu'ils sont assez intelligents, non? Mais en creusant un peu plus, j'ai réalisé que mon candidat est plutôt, «Simplet ! » Simplet? Oui, c'est juste. Et c'était une décision simple. Mon opinion est fondée sur la scène où Blanche-Neige embrasse les nains lorsqu’ils partent au travail. Et lequel des nains recevait effectivement deux baisers et presque un troisième? Simplet. Le gars est très intelligent!

Il y a un autre «Simplet » qui mérite notre attention, un gars également très intelligent : Albert Einstein. C’est largement admis qu’Einstein constitue l'un des grands penseurs de tous les temps. Et pourtant, la femme de ménage de sa famille  le surnomma [en allemand] «der Depperte», c’est-à-dire « le gars abruti » (cf. la critique d’ouvrage de John Updike dans le New Yorker Magazine du 2 avril 2007. Updike faisait la revue de la biographie d'Einstein, une biographie à la fois approfondie, exhaustive et affectueuse établie par Walter Isaacson : « Einstein : His Life and Universe» [Einstein : sa vie et son univers] (Simon & Schuster). http://www.newyorker.com/arts/critics/books/2007/04/02/070402crbo_books_updike?currentPage=2

Il est clair que notre personnage de Disney, Simplet, a été mis en œuvre pour décrire un individu simple mais qui est sans doute porteur de grandes idées. Et le petit garçon Albert Einstein que la femme traitait «d’abruti» fieffé produisit plus tard quantité d’idées inspirées lui aussi. Outre ses articles scientifiques, Einstein touchait aussi à beaucoup d'autres sujets.

Selon le documentaire de la BBC, « La symphonie inachevée d’Einstein », Dieu occupait une place dans les réflexions d’Albert Einstein. « Alors qu’il était sur son lit de mort, Albert Einstein demanda ses lunettes, ses accessoires d'écriture et ses dernières équations… Dans ses dernières heures alors qu’il était entre perte de conscience et retour à la conscience, il travaillait sur ce qu'il espérait être le plus grand de tous ses œuvres. C'était un projet d’une extrême complexité. C'était un projet qu’il espérait pouvoir débloquer l'entendement de Dieu. Plus tôt dans sa vie, il disait : « Je ne suis pas intéressé par tel ou tel phénomène. Je veux connaitre les pensées de Dieu, le reste n’est que simple détails ». http://www.bbc.co.uk/sn/tvradio/programmes/horizon/einstein_symphony_prog_summary.shtml

Le musée Mary Baker Eddy a fait d’excellentes recherches visant à faire la part entre la fable et le fait concernant Albert Einstein et son intérêt pour la Science Chrétienne. Le lien suivant vous conduit aux résultats de cette enquête : http://www.marybakereddylibrary.org/research/einstein

Un document intéressant auquel cette recherche renvoie s’intitule : «  De l'intérêt d'Albert Einstein pour la métaphysique de Mary Baker Eddy » de William S. Cooper, professeur émérite, Université de Californie, Berkeley. (Si vous avez des difficultés à accéder à ce document, veuillez m’appeler ou m’écrire, et je vous en enverrai  copie. Rick). Voici le lien du document: https://docs.google.com/a/csps.com/document/pub?id=1SePVIC-mFMAGJtzElow5B8K-Wbe9bKo4cj5h3XZLoG8

Notre Leçon biblique de cette semaine nous amène puissamment à entrevoir quelque chose de cet Entendement qui est Dieu. Elle commence avec une affirmation de Texte d'or qui indique la destination ou elle nous mène.

Texte d'or : Esaïe 48:17 Moi, je suis
«… Moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'enseigne pour ton profit, qui te dirige dans le chemin  par lequel tu dois marcher » (La Bible du Semeur).

Lecture alternée : Notre Lecture alternée continue d'identifier clairement celui qui nous guide et nous délivre des défis ardus. J'adore cette traduction particulière du verset du Psaume 118:5 : «Du sein de la détresse j'ai invoqué l'Eternel : L'Eternel m'a exaucé, m'a mis au large ». La Common English Bible (La Bible en anglais ordinaire) le rend ainsi : «Dans des circonstances étriquées, je criai à l'Éternel. L’Eternel  me répondit en m’ouvrant de grands espaces».

Section 1: Abram et Lot,  mouvant dans l’Entendement
Ceci est une section inspirée qui a trait à quelqu'un quittant sa maison, quelqu'un qui part de son propre chef en obéissance à une instruction de Dieu. Et j'aime la promesse fit à Abram selon laquelle il apporterait la bénédiction dans la mesure où il suit les directives de Dieu, et qu’en lui «toutes les familles de la terre seront bénies».

Genèse 12 : 1-4 « L'Éternel dit à Abram: Va-t’en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.  Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. Abram partit, comme l'Éternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de Charan ».

Les citations de Science et Santé sont pleines d’assurance quant à suivre l’Entendement qui est Dieu. (S1) : «Le point de départ de la Science divine est que Dieu, l’Esprit, est Tout-en-tout, et qu’il n’y a pas d’autre puissance ni d’autre Entendement » (SS.275). (S2) : « … Tout ce qui existe réellement est l'Entendement divin et son idée, et dans cet Entendement l'être intégral est révélé harmonieux et éternel » (SS.151).

Faisons ici une remarque à propos de la patience envers vous-même lorsque vous cherchez à entendre la voix de Dieu afin de suivre le chemin que l’Entendement vous indique. Ne vous inquiétez pas de ce que le monde dit concernant la où il faut aller, le temps qu’il faut pour cela  et ce que vous devriez faire. Arrêtez-vous, regardez et écoutez Dieu. Après tout, nous cherchons tous à «connaître les pensées de Dieu » comme disait Einstein. Donc, ce sont les pensées de Dieu, et non celles des mortels, qui guident.

Le temps de Dieu est précis, cependant il ne repose pas sur des calculs de la pensée mortelle et limitée. Si vous étiez censé partir en croisière, vendredi 21 février est le moment d'être sur le quai. Si vous y allez et sortez le jeudi, vous allez vous mouiller! Le temps de Dieu pour Abram était un peu différent de ce que le monde considère comme plus approprié pour aller en aventure. Avez-vous remarqué quel était l’âge d’Abram au moment où il quittait la maison de son père? Dix-huit ? Vingt-cinq? Trente? Quarante? Essayons 75! C'est exact. Abram reçut son appel à quitter la maison à 75 ans au moins! (Genèse 12:4)

Section 2: Elie et le marathon angéliquement dopé qui conduit jusqu’à la « douce petite voix »
Elie était un prophète dans le royaume nord d'Israël au moment où régnait le roi Achab vers le IXe siècle avant Jésus Christ. La femme du roi, Jézabel, encourageait le culte du dieu Baal. Elie prit position pour l’adoration de Jéhovah dont il démontra la puissance, position pour laquelle il finit par être menacé de mort.

Il dut fuir à un moment pour sauver sa vie (B5) et (B6) (I Rois 18 et 19),  et il se retrouva dans le désert. Il était prêt à s’abandonner à la mort par épuisement lorsqu’un ange lui apporta de la nourriture. Les deux repas qu'il prit lui donna la force pour marcher jusqu’au Mont Horeb. Et là Elie assista à une scène presqu’aussi effrayante que les menaces de mort qu'il avait reçues. Elie voit un vent violent, un tremblement de terre et du feu. Au terme de ce tumulte, il prend conscience de la présence de Dieu dans «un murmure doux et léger» (B6) (I Rois 9:11,12).

Les citations de Science et Santé nous mènent à comprendre comment cette calme communication de la présence de l’Entendement se fait entendre même au travers du rugissement de la mortalité (S6): «La « douce petite voix »* de la pensée scientifique atteint, par-delà mers et continents, jusqu’aux extrémités les plus lointaines du globe » (SS.559). 

Cette présence de l’Entendement, tranquillement et toujours, chérit, protège  et guide ceux qui sont réceptifs à son message quand bien même ils sont au milieu de terribles rafales ou incendies. Un de mes bons amis ici à Dresde m’a raconté une fois son expérience lors de la tempête de feu du 13 février 1945. Vers la fin de la 2e Guerre Mondiale au tour de 22h, Dresde était bombardée par les Alliés. C'était une nuit d’enfer pour les habitants ainsi que pour les réfugiés qui passaient par la ville. Mon amie, Monika Naumann, sa mère, son père et sa grand-mère étaient en route à l'air libre. (Tous étaient des Scientistes Chrétiens). Leur maison avait été détruite et ils cherchaient un abri. Tous priaient à mesure qu’ils se frayaient un chemin sous le feu des bombes incendiaires. A un moment,  tous parvinrent à se blottir en sécurité derrière un mur élevé, excepté le  père de mon amie, quand une autre bombe tomba. Monika dit que les bombes s’explosaient en se répandant comme une gerbe de fleur. Puis soudain, alors que son père se trouvait à découvert, une autre bombe tomba. C’était inespéré qu’il pût être épargné. Mais Monika raconta que c'était comme une main géante qui s’interposa devant eux et cette bombe en particulier était partie s’exploser plus loin. Son père fut sauf. 

Section 3: L’Entendement, source de tout mouvement
Dans la citation (B11), Luc 5:17-25, nous lisons l'histoire de Jésus guérissant le paralytique. Rappelez-vous, les tuiles du toit de la maison furent démontées par ses amis afin de le descendre avec son grabat devant Jésus. Le récit rapporte : « Voyant leur foi, Jésus dit : Homme, tes péchés te sont pardonnés ». Alors les scribes et les pharisiens s’offusquèrent contre cette affirmation, mais Jésus, sans y prendre garde, informa le malade qu'il était dorénavant libre.

N'avons-nous pas nous aussi parfois cherché à comprendre  pourquoi nous sommes malades? Nous essayons de savoir ce que nous avons fait de mal. Nous cherchons, cherchons, nous nous inquiétons au sujet de certaines pensées, paroles ou actions ou un péché ayant entrainé notre affection, notre déchéance ou notre maladie. Eh bien, Jérémie 30:17 nous dit «je te guérirai, je panserai tes plaies, dit l'Eternel» (B8).

La prise de conscience des pensées de Dieu, l’Entendement, peut briser toute peur, toute fausse croyance ou prétendue loi de la matière. Les citations de Science et Santé indiquent le chemin. (S18) : «L’Entendement est la source de tout mouvement, et il n’y a pas d’inertie qui retarde ou arrête son action perpétuelle et harmonieuse» (SS.283).  

Mais parfois, nous devons nous défendre courageusement et fidèlement devant la tyrannie et l'arrogance de ceux qui nieraient la présence de l'Entendement. Comme notre Leader l’explique  dans (S15) : « Le métaphysicien, qui fait de l’Entendement sa base d’opération sans tenir compte de la matière, et qui considère la vérité et l’harmonie de l’être comme supérieures à l’erreur et à la discordance, s’est fortifié, non affaibli, pour faire face à la situation ; et dans la même mesure il fortifie son patient avec le  stimulant que constituent le courage et le pouvoir conscient » (SS.423).

Section 4: Calmer les mers : le droit à la paix
Dans cette section, nous lisons le récit adorable de Jésus immédiatement au terme de l’apaisement de la tempête sur la mer de Galilée par un simple ordre : « Silence! Tais-toi ! ».

Tandis que nos voisins d’Angleterre essuyèrent des semaines et des semaines des pluies continues, nombre d'entre nous priaient. Cela m'a poussé à réfléchir sur l'approche de Mary Baker Eddy pour surmonter les soucis météorologiques. Il y a la reconnaissance du fait que nous ne cherchons pas à contrôler personnellement le temps qu’il fait. Nous affirmons et nous nous réjouissons du fait divin que Dieu, l’Entendement, est en effet le secours très présent dans la difficulté apparente et Il gouverne déjà harmonieusement tout. Ainsi que notre Leader l’affirma: « Il n'y a pas d'éléments destructeurs dans l'univers de Dieu ».

Alors moi et plusieurs de mes amis, nous détournâmes nos pensées de la critique destructive concernant ce que le gouvernement aurait déjà dû faire et affirmâmes que l'Entendement était au contrôle, gouvernant, maintenant, dirigeant, protégeant et inspirant.

Un élément personnel entra dans ces prières le vendredi soir dernier. Mon fils, Noah, s'apprêtait à voler de Bristol à Newcastle. (Noah est en Angleterre pour un stage de courte durée.) Mes prières allaient d'abord dans le sens de la reconnaissance qu'il n'y avait pas d'éléments destructeurs dans l'univers de Dieu. Je croyais que les coups de vent violent qui étaient prédits et qui avaient touché Bristol s’estomperaient afin que Noah pût prendre son vol. Mais au lieu de cela, son vol et nombre d’autres furent annulés. Hmmm. Comme ma femme et moi prions et écoutions en vue des mesures à prendre, Suzanne se souvint de certains amis qui vivaient à proximité. J'appelai ces amis qui   répondirent immédiatement avec grâce et amour. En l’espace d’une heure de temps, Noah était en route pour un endroit sûr (et plaisant) pour y passer la nuit. La compagnie aérienne lui fournit un billet pour un vol de remplacement le jour suivant.

En réfléchissant sur cette situation, je  réalisai que lorsque nous prions pour affirmer la présence, la puissance et la paix de l'Entendement, nous devons rester réceptifs et ouverts au déroulement harmonieux que l’Entendement opère à travers les événements. Et je me suis retrouvé absolument submergé de gratitude pour la décision moralement courageuse de la compagnie aérienne de garder ses passagers en toute sécurité. Quand j’appelai le lendemain pour exprimer mon appréciation et ma gratitude, je tombai sur des oreilles attentives. Et je pus même remercier certains membres de l'équipe au sol par leurs noms.

La veille de cet épisode de vol, en essayant de joindre son lieu de stage, la route était inondée et impraticable pour la voiture. Tandis que lui et notre ami James attendaient  à l’autre bout de la voie inondée arriva une quatre roues motrices Land Rover. Le conducteur eut du plaisir de les prendre et de les conduire jusqu’à la galerie et au café où Noé travaillait. Et à la fin de la journée il y avait un autre tour à leur disposition.  2 Corinthiens 9:8 dit : «Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre ».

Encore une fois une solution harmonieuse qui témoigne de la grâce et de la sollicitude de l'Entendement. Notre Leader écrit dans (S21) : « La croyance que l’existence dépend de la matière doit être combattue et vaincue par la Science, avant que la Vie puisse être comprise et l’harmonie acquise. […] L’Entendement immortel, gouvernant tout, doit être reconnu comme suprême, tant dans le prétendu domaine physique que dans le domaine spirituel» (SS.427).

Section 5: N'avons-nous pas tous un seul Père …. n'avons-nous pas tous un seul Entendement ?
Cette douce, courte et puissante section affirme le fait qu'il y a effectivement un seul Père, un seul Entendement.

J'aime la citation de la Bible, (B21), Philippiens 2:2-5. Et cette traduction de The Living Bible peut être trouvée dans My Bible Lesson de L'Église Mère : « Ne soyez pas égoïstes ; ne vivez pas pour faire bonne impression sur les autres. Soyez humbles, pensez aux autres comme supérieurs à vous-mêmes. Ne pensez pas seulement à vos propres affaires, mais soyez aussi intéressés par celles d'autrui, et par ce que les autres font » (Phi 2:2). 

(S27) « Il faudrait comprendre parfaitement que tous les hommes ont un seul Entendement, un seul Dieu et Père, une seule Vie, une seule Vérité et un seul Amour. L’humanité deviendra parfaite dans la mesure où ce fait sera manifeste, les guerres cesseront et la vraie fraternité des hommes sera établie » (SS.467).

(S28) « Lorsqu’il est gouverné par Dieu, l’Entendement toujours présent qui comprend toutes choses, l’homme sait que tout est possible à Dieu » (SS.180).

Voici une petite illustration que j’ai gardée  comme une expérience vraiment délectable. Je faisais du canoë descendant le Juniper Creek situé dans la Forêt nationale d'Ocala. Mon cousin, Rick Nasby, était avec moi dans la pirogue. C'était la première fois que nous avions eu l’opportunité de passer du temps ensemble pendant de nombreuses années. Après avoir passé plusieurs heures sur le fleuve, nous nous arrêtâmes pour le déjeuner. En sortant de la pirogue, je constatai que mon portefeuille avait disparu. Je réalisai qu'il était tombé et j'eus tout de suite une idée du lieu. Alors que le reste de notre groupe s’installa pour déjeuner, je sautai dans la pirogue en leur annonçant: «Je dois retourner et trouver mon portefeuille ». Les gens écarquillèrent leurs yeux en me demandant : « Tu vas faire quoi? » Mais immédiatement, mon cousin, Rick, dit : «Je t’accompagne ».

Mes prières commencèrent dès ma prise de conscience que mon portefeuille était tombé quelque part en amont. Et j'étais certain  que «je» le retrouverais. Tout en priant, je discutais avec Rick, alors je réalisai que ma certitude était un peu égoïste et arrogante. Je réajustai mes prières sur la compréhension que «l'Entendement» trouverait mon portefeuille. Puis je remarquai que Rick était du même avis que moi. Rick avait comme moi fréquenté l’école du dimanche de la Science Chrétienne. Il avait aussi fait des études à Principia. Il venait de terminer sa formation en aviation au sein du Corps des Marines et je savais qu'il faisait usage de sa compréhension de la Science. Alors je commençai par affirmer que «nous» exprimions l'Entendement et que ce n’était pas à « moi » de trouver le portefeuille. Nous ramâmes sur  environ un mile en amont quand Rick soudain cria : « Il est là ». Et bien sûr, mon portefeuille était en effet là,  flottant et suivant  le courant en aval. Non seulement cela m’est resté comme une expérience d’inspiration, elle est aussi l'une de mes favoris parce que c'était une expérience partagée. Et je suis très reconnaissant de me rappeler que le cousin Rick était réceptif, à l'écoute et guidé pour m'aider à trouver mon portefeuille. Et ces faits spirituels ne changent jamais. Merci, Rick.

Section 6: Clair du Fils, clair de l’Entendement : « Dieu a un plan magnifique »
Dans la citation (B22), Jude 1:25, nous lisons: «à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles ! Amen ! »

Science et Santé (S29) : «La Science révèle un unique Entendement et celui-ci brillant par sa propre lumière et gouvernant en parfaite harmonie l’univers, y compris l’homme » (SS.510).

Dans la mesure où nous abandonnons notre petite, égoïste et limitée voie de « ce que je pense », pour nous baigner tout simplement dans le clair du Fils et le clair de l’Entendement de Dieu, nous trouverons ce que Einstein cherchait : « Je veux connaitre les pensées de Dieu, le reste n’est que simple détails ».

Souvent, ces «pensées» de l'Entendement, Dieu, viennent à nous lorsque nous sommes obligés de demander l’audience de l’Entendement. Nous nous élevons au-dessus de la litanie incessante et au-dessus du courant de la pensée mortelle lorsque nous nous retrouvons dans un «endroit étriquée», dans une situation difficile. Comme dit plus tôt dans la Leçon au niveau de la Lecture alternée: « Dans des circonstances étriquées, je criai à l'Éternel. L’Eternel  me répondit en m’ouvrant de grands espaces» (Psaumes 118 : 5 Common English Bible).

Un bel exemple de cela se trouve dans un article signé par Emmeline Quist sous le titre « Dieu a un plan magnifique » (Christian Science Journal, Juin 2012). En voici le lien : http://journal.christianscience.com/shared/view/6dsc6kog0?s=e . Cet article est présenté à la fin de My Bible Lesson de cette semaine.

Emmeline écrit : « Lorsque vous écoutez et comprenez la voix de Dieu dans n'importe quelle situation, vous trouverez des solutions spirituelles qui répondent à tous vos besoins ».

Emmeline avait demandé un visa d'étudiant pour fréquenter une université en Amérique. Elle fut confrontée à plusieurs refus répétitifs bien qu’elle priait à chaque étape du processus. Et comme elle persistait dans ses prières,  elle fut guidée vers une université qui au prime abord semblait être au-delà de ses moyens. Continuant de prier, elle obtint une bourse d'études et l'admission lui fut accordée. Elle écrit: «Je suis maintenant à ma troisième année d’université, et Dieu est toujours en train de faire des merveilles dans ma vie. Je peux maintenant voir qu'Il a un plan magnifique pour chacun de Ses enfants».

Oui, l'Entendement qui est Amour continue de bénir chaque chercheur. Aucun de nous n'est trop petit (Simplet de Blanche-Neige) ou trop grand (Albert Einstein) pour découvrir (?) cette merveilleuse, réconfortante et universelle «douce petite voix » de la présence de l'Entendement.

Ne l'avez-vous pas entendue?


[Les idées pour la mise en pratique étaient initialement préparées  pour aider les campeurs et le personnel de CedarS (et autres amis) à voir et démontrer quotidiennement  l'importance d’étudier et de mettre en pratique les enseignements des Leçons bibliques de la Science Chrétienne toute l’année, et pas seulement au camp!

Warren Huff, Directeur de CedarS & rédacteur en chef des notes & rajouts entre crochets et en italique.]

[Note supplémentaire du Directeur: Vous pouvez vous inscrire pour recevoir gratuitement par email ces idées pour la mise en pratique – chaque lundi en anglais, ou une TRADUCTION LIBRE chaque mercredi en allemand grâce à Helga et Manfred, ou en espagnol grâce à une équipe formée d’Ana, d’Erick, de Claudia et de Patricio, ou en portugais grâce aux assistants d’Orlando Trentini, CSB,  au Brésil. Une traduction française volontaire par Rodger Glokpor, un Scientiste Chrétien de Lomé, Togo (Afrique de l'ouest), est assurée. Merci à Rodger et à tous les traducteurs ! Allez sur http://www.cedarscamps.org/ et cliquez sur « Newsletters » pour un abonnement gratuit dans ces langues.]

American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Support our mission!

CedarS Camps

Back
to top