We're welcoming back campers!

Vérité, 22 au 28 janvier 2007
Traduction libre d’un texte de Janet Hegarty, CS, St. Louis, Missouri, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s’appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l’importance de l’étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l’année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l’adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical
 
 
Texte d’Or
« … sois pour moi un rocher protecteur… » Ce Psaume a été écrit dans une société où les rochers étaient très importants. Le New Westminster Dictionary of the Bible explique : « On trouvait des rochers pratiquement partout dans les districts vallonnés et montagneux de Palestine. » (Note de l’Editeur : Comme l’environnement de la montagne Ozark autour de CedarS où les rochers sont aujourd’hui une ressource omniprésente.) Quelques-uns des gros rochers de Palestine étaient tellement importants pour leur communauté, qu’elle leur avait donné des noms. Un gros rocher pouvait donner de l’ombre, protéger des ennemis et pouvait servir d’abri pour les voyageurs. Les gens s’appuyaient sur les rochers et parlaient de Dieu comme d’un rocher, à cause de son pouvoir protecteur. Notez dans le premier verset de l’Hymne 33, la façon dont Dieu est identifié avec les mêmes qualités utiles et réconfortantes qu’un rocher : « Ton salut et ta retraite sont à l’ombre du Très-Haut, en sa demeure secrète, à l’abri de tout fléau. » Ne craignez point. Dieu est votre rocher résistant – une protection toujours présente.
 
Lecture Alternée
Réjouissez-vous, soyez heureux, et ne craignez point, car Dieu, le bien, est tout ! « C’est à toi qu’appartiennent les cieux et la terre, c’est toi qui as fondé le monde et ce qu’il renferme… » (Ps 89:12) Mme Eddy explique dans son exposé scientifique de l’être que la Science Chrétienne est basée sur le « Roc des Ages » (Hymne 176) : « Tout est Entendement infini et sa manifestation infinie, car Dieu est Tout-en-tout. » (S&S 468) Dans son article intitulé « Possession », publié à l’origine dans le Christian Science Journal de 1917, Adam Dickey décrit aussi ce solide fondement spirituel; il explique, « Tout appartient à Dieu ; rien ne nous appartient personnellement. » Voici notre sécurité : la bonté a tout pouvoir, la bonté est tout ce qui est véritablement réel, et la bonté est au contrôle.
 
Jésus Christ, la pierre angulaire. La pierre angulaire – qui unit deux murs entre eux – est la pierre la plus importante dans la structure d’un bâtiment. Sa position détermine la solidité de la structure toute entière. Dans le verset 22, « la principale de l’angle » peut se référer aussi à une autre pierre importante que l’on met dans l’angle au sommet d’un mur. Pourtant, de nombreuses autres traductions de la Bible utilisent le mot « pierre angulaire » dans ce verset. Quoique Jésus et son message de salut furent souvent rejetés, la vérité que Jésus était venu enseigner et prouver vit à tout jamais. « La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissent est devenue la principale de l’angle. » (Ps 118 :22) Le Christ, la Vérité est votre sûr rocher sur lequel il faut bâtir. Vous pouvez le chérir et y mettre toute votre confiance.
 
SECTION I
Que construisons-nous et comment nous y prenons-nous ? Dieu « réveilla l’esprit » de Cyrus pour construire un temple. La vie de Jésus Christ et les nombreuses manières dont il prouva son unité avec Dieu ne sont-elles pas là pour nous réveiller ? Sa démonstration est la pierre angulaire dans un fondement sûr qui inspire chacun de nous à construire. Notre édifice, comme celui de Jésus, n’est pas fait de pierres, ni de mortier, mais il est une démonstration quotidienne de la Vérité – basée sur la pureté – « la pierre angulaire de toute édification spirituelle ». (S&S 3) Les bâtisseurs du temple utilisèrent les matériaux qu’ils avaient sous la main – une abondance de pierres – pour bâtir leur temple. Avez-vous un projet difficile à mener à bien cette semaine ? Demandez-vous de quoi vous disposez en abondance qui pourrait vous aider à terminer ce projet ? Récemment, j’ai entendu la discussion d’un groupe d’étudiants universitaires de différentes dénominations chrétiennes. Ils expliquaient ce que leur foi particulière signifiait pour chacun d’entre eux. La scientiste chrétienne dans le groupe expliqua la façon dont elle avait mis en pratique la Vérité de la Science Chrétienne à la fin du dernier semestre. Elle avait utilisé ce qu’elle avait, une conviction que « Tout est Entendement infini » (S&S 468) et la compréhension qu’elle reflétait cet Entendement. Ses dernières semaines furent les plus calmes et pleines de succès, qu’elle n’avait jamais eues. Ses remarques m’ont rappelé la première ligne de l’hymne 141 « Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, les bâtisseurs travaillent en vain. » (Note du traducteur : la version française dit : « Père, viens guider nos mains, ou nous bâtirons en vain ! ») Vous avez aussi une abondance de Vérité que vous pouvez utiliser pour terminer votre travail. Vous pouvez bâtir votre superstructure spirituelle, ajoutant de nouvelles pierres chaque jour, lorsque vous appliquez la Vérité à vos activités de tous les jours. Laissez l’esprit du Christ réveiller votre cœur afin d’avoir aujourd’hui des actes spirituels – pour bâtir « la demeure qui n’est pas faite de main d’homme et qui est “éternelle dans les cieux”. » (S&S 7)
 
SECTION II
Dissolvez l’erreur adamantine et vivez l’Amour aujourd’hui ! Le nom « adamantine » est parfois donné au diamant et à d’autres substances qui sont extrêmement dures (Students Reference Dictionary). Le temple a été construit. Maintenant, par les paroles de Zacharie, les gens étaient appelés à adorer d’une manière plus spirituelle. Un visiteur demanda à Zacharie si le jeûne traditionnel le cinquième mois devait toujours être observé. Il répondit qu’il ne devait pas être observé, car il était maintenant important que l’adoration abandonne les fêtes traditionnelles pour une réelle obéissance et compréhension de ce que Dieu demande à Ses enfants. (Dummelow) Il rappelle à ceux qui l’écoutaient que dans le passé, lorsque les gens « rendirent leur cœur dur comme le diamant » (Bible 8) et refusèrent d’entendre et de suivre ce conseil, ils furent « dispersés ». Dieu promit alors de ramener le peuple dans leurs foyers, s’ils étaient prêts à écouter et à obéir. Pour dissoudre ce qui est dur comme le diamant, ils dit : « ayez l’un pour l’autre de la bonté et de la miséricorde », « n’opprimez pas la veuve », et « ne méditez pas … le mal dans vos cœurs ». (Bible 8) Qu’est-il nécessaire pour dissoudre le « diamant » ? Science et Santé y répond clairement – « le dissolvant universel de l’Amour ». (S&S 11) Même la pierre dure comme le diamant se dissout en présence de l’Amour. Que l’amour soit l’impulsion stimulante dans notre vie, alors « l’erreur adamantine – la volonté personnelle, la propre justification et l’amour de soi » (S&S 11) se dissoudront rapidement.  
 
SECTION III
Le Christ, la Vérité, le seul véritable fondement spirituel. Le message de Jésus, « Moi et le Père nous sommes un » (Bible 12) présente la véritable relation entre Dieu et l’homme. Mme Eddy explique ces paroles, « … c’est-à-dire un en qualité, non en quantité. » (S&S 361:16) Les paroles de Jésus mettaient en colère les autorités juives car elles pensaient qu’il se prenait pour l’égal de Dieu. Pourquoi était-ce si difficile à l’époque de Jésus, pour certains de reconnaître le Christ, la Vérité qu’il enseigna et démontra ? « Si tu es le Christ, dis-le nous franchement. Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. » (Bible 12) Recherchaient-ils un roi puissant ? D’ « autres systèmes » (S&S 18) leur cachèrent-ils la Vérité ? Ils avaient peut-être peur d’abandonner leurs fausses conceptions au sujet de Dieu et de l’homme, peur d’accepter l’Amour universel comme une façon de vivre. Ils n’avaient certainement pas compris que rien n’est perdu et que tout bien est trouvé dans « la religion de l’Amour ». (S&S 19)
 
La maison bâtie sur le roc. Pourdemeurer dans la maison – et l’atmosphère de la pensée – avec un fondement qui ne peut pas être ébranlé, regardez le verset 18 de Science et Santé. Vous y trouverez de bons conseils : ne croyez pas « le témoignage des sens matériels, » appuyez-vous sur « les enseignements de Jésus,  de ses apôtres, des prophètes », acceptez simplement « le témoignage de la Science de l’Entendement » – ils vous conduiront à votre foyer. (S&S 18) Restez attentif lorsque vous voyagez afin d’être sûr que d’ « autres systèmes » – la médecine matérielle ou les systèmes semi-métaphysique populaires – ne cachent pas le chemin de votre vision. Faites un bon voyage ! C’est un voyage joyeux et souvenez-vous : « L’Eternel est (votre) secours. » (Ps. 118:6)
 
SECTION IV
Pour bâtir une église pleine de vie, utilisez des pierres pleines de vie. Jésus Christ est la pierre angulaire pleine de vie d’une église qui guérit. Comme l’a traduit J.B. Phillips, « Vous êtes venu à la pierre vivante méprisée par les hommes mais choisie et honorée par Dieu. » (I Pierre 2 :4) « … comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. » (Bible 16) Jésus donna vie à la Vérité pour ses étudiants, par sa pratique de guérison – comme la guérison instantanée de la belle-mère de Pierre qui avait la fièvre. (Bible 14) Il donna une preuve active de tout ce qu’il enseignait.
 
La guérison était le « fondement spirituel » sur lequel bâtit Jésus. (S&S 21) Lorsque Jésus demanda à ses étudiants, « Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? » (Bible 15) – Mme Eddy signale qu’il demandait en fait, « A qui ou à quoi attribue-t-on ainsi le fait de chasser les maux et de guérir les malades ? » (S&S 136:13) Dans la réponse qu’il donna à Jésus, Pierre révèle l’idée qui montre que la porte est ouverte à tous pour entrer et devenir guérisseur. Pierre identifia le Christ comme étant un guérisseur. Contrairement aux autres disciples dont les réponses reflétaient les croyances populaires au sujet de Jésus, Pierre comprit que ce n’était pas la personnalité humaine de Jésus qui guérissait. Il réalisa que la guérison venait en s’appuyant sur le pouvoir de Dieu, le Principe de l’être. Quiconque se fie à ce divin Principe et accueille l’esprit Christ dans sa vie quotidienne, peut guérir les malades. (S&S 24) Ce sont les pierres vivantes que Jésus façonna pour prendre vie et continuer à exister par l’œuvre active de guérison des premiers disciples comme cela est indiqué dans le livre des Actes. (Bible 17) Vous êtes aujourd’hui une pierre et un disciple vivant – laissez briller votre lumière qui guérit là où vous vous trouvez.
 
SECTION V
Dieu est le bâtisseur. Notre fondement est sûr car Christ est la pierre angulaire. L’hymne 176 décrit notre tâche dans la construction : « Vivantes pierres de ses murs, nous Te servons, loyaux et purs, O Vérité, sur la terre. »
 
C’est certainement la « nouvelle Jérusalem » que vit Saint Jean, « la ville sainte ». (S&S 21) Construite par Dieu, selon les précisions de Dieu – le Dieu parfait et Son idée parfaite, l’homme. Il fait toujours jour dans la ville depuis qu’elle est arrosée de la lumière de la Vérité. Aucune pensée erronée ne peut obscurcir l’atmosphère. (S&S 29)  Tout est harmonie. Dans cette merveilleuse ville, vous ne trouverez pourtant aucun temple physique. Nous trouvons le temple de la Nouvelle Jérusalem dans les vies quotidiennes des pierres vivantes, chacune créée par Dieu, gouvernée par Dieu, et dessinée par Dieu pour refléter Sa nature. Elles glorifient joyeusement Dieu avec des démonstrations spirituelles quotidiennes d’Amour. (S&S 27) Il ne peut rien y avoir de mieux ! Faisons tout ce que nous pouvons pour chérir et bâtir cette lumière, cette atmosphère de pensée vivante et aimante en nous, pour que nous puissions guérir et bénir où que nous soyons.
 
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d’une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s’appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités – semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d’autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l’étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu’encourager la mise en application des idées qu’on y trouve. A l’origine, ce document n’était envoyé qu’aux participants des camps CedarS, ainsi qu’à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l’étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l’étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l’inspiration d’un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d’entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1’200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu’aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l’ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l’exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar’s Camps, Inc., 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011 Et nous prenons grand plaisir à vous annoncer que, jusqu’au 1er janvier 2007, un fonds a été constitué qui doublera vos dons (jusqu’a un montant de $25,000), pour l’entretien nécessaire du camp.
American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Welcome back, campers! Spaces are still available.

CedarS Camps

Back
to top