Enroll by January 31st for any summer program with a $100/wk deposit, and save $25/wk!

LA SCIENCE CHRETIENNE, 22 au 28 juin 2009
Traduction libre d’un texte de Janet Hegarty, C.S. of St. Louis, MO, USA [et de Warren Huff en italique]
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS

Tirée du site www.cedarscamps.org

 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s’appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l’importance de l’étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l’année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l’adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu’en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n’avons malheureusement plus de traducteur pour l’allemand.)
 
 
Dans le parc à côté de ma maison d’enfance, il y avait un camp pour les enfants qui vivaient dans le voisinage. L’événement que je préférais était le « jour à l’envers ». Ce jour là, chacun devait venir au camp en portant ses vêtements à l’envers. Ma soeur et moi allions encore plus loin dans cette idée en faisant tout ce que nous pouvions à l’envers. Nous marchions dans le parc, à reculons. Nous mangions nos repas à l’envers, en commençant par le dessert ! Nous parlions à l’envers ; ce qui apportait plus de rires que de communication. Et lorsqu’il était l’heure d’aller se coucher à la fin du « jour à l’envers », nous avions décidé de dormir sur le sol au lieu d’être dans nos lits, ce qui pour nous allait dans l’idée de tout faire à l’envers. Mais la chose que je préférais avec le « jour à l’envers », c’était le lendemain lorsque nous reprenions nos routines normales. J’ai alors remarqué que toutes les choses normales que nous faisions semblaient tellement plus intéressantes et vivantes. J’ai réalisé que « le jour à l’envers » m’avait donné une nouvelle vision de la vie quotidienne. Donc dans l’esprit de cette nouvelle vision que le « jour à l’envers » m’a donné, attendons-nous à gagner de nouvelles visions inspirées de la Science Chrétienne en étudiant la Leçon biblique cette semaine. Approfondissons notre compréhension de son immense valeur pour l’humanité. Développons notre compréhension et reconnaissance de son origine divine et soyons inspirés pour oeuvrer afin d’avoir une pratique plus consacrée et plus vive de la Science Chrétienne dans nos propres vies et pour notre communauté.
 
Texte d’Or : Partagez la BONNE nouvelle ! « …Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! » Par ses oeuvres de guérison, Jésus a prouvé que Dieu est Tout-en-tout et entièrement bon, aimant, et tout-puissant. Ce sont de bonnes nouvelles pour un monde qui lutte toujours avec la fausse idée que le bien et le mal sont tous deux puissant et réel. Comme Dieu, le bien, est le Principe de tout être, pour que l’humanité puisse progresser, il est absolument essentiel que les nouvelles de la bonté de Dieu soient comprises et prouvées comme étant vraies dans une expérience pratique. The Student’s Reference Dictionary définit le « principe » comme étant, « la cause, source ou origine de toute chose ; d’où vient une chose. » Pour comprendre qui nous sommes réellement, nous devons comprendre ce que Dieu, la bonté parfaite, est. Tant que l’humanité continue à considérer le mal comme faisant réellement partie de la réalité, la vérité au sujet de Dieu et de l’homme sera cachée du monde. Dans cette Leçon, nous allons explorer la relation entre Jean-Baptiste et Jésus. Jean avait été envoyé pour préparer la pensée des gens à recevoir le message de Jésus. En tant que Scientistes Chrétiens, nous devrions considérer quel est notre rôle dans la préparation de la pensée de l’humanité pour accepter le bien comme unique réalité. J’ai eu une expérience qui m’a donnée une idée de la façon dont nous devrions faire notre part pour préparer le chemin pour l’humanité afin de finalement comprendre et accepter la totalité du bien.
 
Un jour, je me tenais dans une salle d’attente exiguë dans une école de danse avec un grand nombre de personnes. Une femme est entrée dans la pièce, salua une amie et commença à parler avec elle. Tout le monde dans la pièce entendait leur conversation. Pendant plus d’une demi-heure, la femme qui parlait n’a jamais dit quelque chose de négatif. Chaque mot était positif. Elle soulignait le bien dans chaque situation qu’elle mentionnait. Il était évident que pour cette femme, la bonté était le seul sujet possible dans la conversation. Elle ne s’est jamais plainte de la moindre chose. Et en écoutant son flot de bonnes nouvelles, je me suis senti élevée. Lorsque la femme quitta l’école de danse ce jour-là, j’ai pensé que je serais certainement très heureuse de la revoir à nouveau. Vous aussi, vous pouvez faire votre part pour élever la pensée et la conduire à accepter la totalité du bien. Dans les paroles de Paul, « … tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. » (Phil 4:8) Aidez à libérer le monde de la fausse croyance dans le mal. Où que vous alliez, soyez sûr « d’apporter de bonnes nouvelles ! » [L’équipe de Cedars, les campeurs, les parents et les supporters changent positivement leur climat mental en vivant la déclaration de Mme Eddy que « Le vrai Scientiste Chrétien met constamment l’accent sur l’harmonie dans ses paroles et dans ses actes, mentalement et verbalement, … » Ecrits Divers p. 206 :21]
 
Lecture Alternée : Jean-Baptiste prépare le chemin. Jean-Baptiste est venu « … pour préparer le peuple en esprit et dans leur coeur pour recevoir le Christ » et « pour montrer le Christ dans la personne de Jésus. » (The New Westminster Dictionary of the Bible). Dans Matthieu 11:9-11, Jésus lui-même honora Jean comme étant un prophète et ajouta « … parmi ceux qui sont nés d’une femme, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. » Zacharie, le père de Jean, était un prêtre. Un jour, alors qu’il s’occupait de ses tâches de prêtre, un ange lui a dit que sa femme allait bientôt avoir le fils que le couple avait toujours souhaité. Zacharie était septique concernant le message de l’ange, car sa femme et lui étaient vieux. Du moment où il a exprimé son scepticisme, jusqu’à la naissance de Jean, Zacharie fut muet. Ses premières paroles après son long silence ont été des paroles inspirées d’actions de grâces pour la naissance de son fils, pour le rôle important que son fils allait remplir et pour la venue du Christ. Les paroles de la Lecture Alternée du verset 68 jusqu’au verset 79, sont tirées du Psaume d’actions de grâces que Zacharie a dit à la naissance de Jean.
 
Dans une traduction anglaise de la Bible, « The 1380 Wycliffe New Testament », les versets de la Lecture Alternée montrent que Zacharie a identifié que le but du Christ était d’apporter à l’humanité « la science et la santé ». Une note historique intéressante est que Mary Baker Eddy avait prévu de nommer son livre d’étude sur la guérison, « La Science de la Vie », mais alors qu’elle attendait que son livre soit publié, elle trouva qu’il y avait déjà un livre qui portait le même nom. Après quelques semaines de prières, l’idée d’un nouveau titre lui est venue. Le nouveau titre était Science et Santé. Plus tard, l’un de ses étudiants lui a apporté une copie de la Bible Wycliffe qui comprenait la phrase, « science et santé » dans la traduction de Luc 1 :77 (Robert Peel, Mary Baker Eddy, The Years of Discovery, page 283-284)
 
Section 1 : Le Principe scientifique qui nous conduit hors du désert. [Avec un régime et une garde-robe intéressants – comme cela nous est montré dans un « Interview avec Jean-Baptiste » à http://tmcyouth.com/lesson/], Jean prêchait dans le désert. C’était un lieu stérile, inhabité, si ce n’est pour les animaux sauvages, une terre incultivable, lointaine et retirée. (Westminster) Dans cette plaine stérile, sans vie, Jean est venu annoncer l’aube d’une ère nouvelle. Il prêcha la venue de l’idée Christ ; il appela les gens et les conseilla de se préparer pour ce qui serait la plus merveilleuse révélation de l’unité de l’homme avec Dieu. Son message devait être autant surprenant, pour la pensée de l’époque qui manquait d’une dimension spirituelle, et rafraichissante, comme une source d’eau jaillissant dans une terre sèche et désolée, inspirant l’espoir. Jean identifia Jésus comme étant le Messie, qui, expliqua Jean, était bien plus grand que lui et qui commencerait une révolution spirituelle qui rendrait évidente la vraie Science de l’être et la rendrait compréhensible pour l’humanité.
[Aussi à http: //tmcyouth.com/lesson/, vous pourrez vérifier un rappel de la Leçon biblique au sujet du verset Bible 1 (Matt. 3 :11-12) appelé « La balle et le blé » qui a été filmé hier à CedarS pour montre une nouvelle vision du baptême chrétien avec « le Saint-Esprit et [le] feu. … son van à la main… » (Lisez la définition de VAN à la page 586 de Science et Santé et éliminez activement le désordre des fables et des faits dans votre vie pour permettre au baptême Christ de séparer et détruire les fables.)]
 
Lorsque Jésus a été baptisé, la voix céleste a déclaré, « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. » Ces paroles renforçaient la revendication de Jean que Jésus était le Messie et éclairèrent la mission de Jésus qui consistait à enseigner et à prouver le Principe scientifique qui révèle que les hommes et les femmes sont les fils et les filles de Dieu. (Bible 1, S&S 3) Jésus considérait ses oeuvres de guérison comme étant les seules preuves nécessaires pour vérifier à la fois sa stature de Messie et la vérité incontestable du Principe scientifique qu’il était venu enseigner. (Bible 3, S&S 2) [Dans son court article appelé « L’étang et le but », Mme Eddy analyse trois étapes du baptême et indique que « métaphysiquement, le baptême sert à réprouver les sens et à illustrer la Science Chrétienne. » Ecrits Divers, p.203:18]
 
Si vous avez déjà eu l’impression d’errer dans le désert, souvenez-vous de l’amour avec lequel Dieu envoya Jean dans le désert pour préparer la pensée des gens, pour qu’ils puissent recevoir le message Christ. Ce même Amour vous baptise tendrement, (lisez les définitions de Baptême à la page 581 de Science et Santé) envoyant les idées spirituelles dont vous avez besoin dans le désert de la conscience mortelle. L’influence irrésistible du Christ immerge votre pensée dans l’Esprit, éliminant tous les faux concepts et ouvrant le chemin pour que votre véritable identité, faisant un avec Dieu, soit révélée. Répondez au cri de Jean-Baptiste, la voix de l’Amour qui vous appelle dans le désert, (Bible 1) appliquez les règles de la Science Chrétienne, la vérité au sujet de votre relation inséparable avec Dieu, et vous trouverez votre chemin dans le désert !
 
Section 2 : Dieu, le Principe divin, Jésus le Christ, la Science Chrétienne – le Consolateur divin, et l’homme – l’idée divine – toutes sont connectées, à jamais ! (S&S 6) Le pouvoir de guérison que démontra Jésus est disponible à chaque instant. Jésus nous fit trois promesses pour encourager notre propre pratique de la guérison spirituelle. Premièrement, il a promis que si nous croyons en lui, nous serons capables de guérir. Deuxièmement, il a promis que tout ce que nous demandons en son nom, avec son autorité et sur la base spirituelle avec laquelle il guérissait, tout sera fait pour la gloire de Dieu. Et troisièmement, il a promis qu’il enverrait le Consolateur ou Saint-Esprit qui serait avec nous à tout jamais pour nous enseigner tout ce que nous avons besoin de savoir. (Bible 5)
 
Lorsque Jésus sut que la fin de sa mission terrestre approchait, il consola ses disciples avec la parabole de la femme qui enfante. Il les encouragea à se souvenir que leur tristesse serait bientôt transformée en joie. (Bible 6, S&S 7) Cela s’avéra vrai lorsque Jésus ressuscita. Si vous êtes parfois triste ou tenté de croire que vous êtes éloigné du bien – ne croyez pas cette suggestion ! Ce n’est pas vrai et cela ne sera jamais vrai. Peu importe si la condition humaine dans laquelle vous semblez être paraît difficile, vous n’êtes pas séparé de Dieu, l’influence de Son Christ est actif dans votre conscience guidant avec puissance votre pensée pour obtenir la liberté. La vérité de la Science Chrétienne a révélé le fait que Dieu et l’homme vont ensemble ; l’idée ne peut pas être séparée de son Principe. (S&S 6) Vous avez probablement lutté dans votre vie, mais chaque lutte vous conduira à découvrir un sens plus vibrant de votre connexion permanente et indestructible avec Dieu, le bien. La récompense en vaudra bien la peine !
 
Section 3 : Science et Santé, un livre à étudier, une Science que vous pouvez prouver. Le 3 février 1872, Mary Baker Eddy a écrit une lettre dans le journal appelé Transcript. Dans cette lettre, elle mentionne qu’elle « préparait un travail sur la Science Morale et Physique. » L’une de ses Bibles indique aussi une date « Février 1872 » écrite à côté du verset d’Esaïe, « Va maintenant, écris ces choses devant eux sur une table, et graves-les dans un livre, afin qu’elles subsistent dans les temps à venir, éternellement et à perpétuité. » (Bible 11) Cela indique qu’elle avait ouvert sa Bible à ce passage un jour de Février 1872. (Robert Peel, Mary Baker Eddy, The Years of Discovery, page 272) Dans son livre « Historical Sketches », page 104, Clifford Smith parle de Mary Baker Eddy et dit, « Sa capacité à exposer la Science Chrétienne vient directement de la source divine de la découverte elle-même ; et au-delà des facteurs humains, l’un des plus efficaces était sa conscience de sa valeur qui transcende. » A la page 110 de Science et Santé, Mme Eddy écrit, « Aucune plume, aucune langue humaine ne m’enseigna la Science contenue dans ce livre, SCIENCE ET SANTÉ, et aucune langue, aucune plume ne peut la détruire. » Et à la page 232 d’Ecrits Divers, en référence à la Science Chrétienne, elle dit, « Tout homme et toute femme la désireraient et l’exigeraient s’ils en connaissaient la valeur infinie et la base solide. »
 
Il y a de nombreuses manières d’étudier Science et Santé. (S&S 15) Nous l’étudions chaque jour dans la Leçon biblique. Certaines personnes choisissent de la lire en continu, en lisant quelques pages chaque jour. D’autres lisent un chapitre et le lise à nouveau pour une étude plus approfondie. Un autre moyen d’étudier, est de poser une question au livre, peut-être quelque chose du genre, « Quelles sont les règles de la guérison ? » Et avec votre surligneur en main, cherchez des réponses dans le livre. Ensuite, prenez les règles que vous trouvez et appliquez-les à votre vie quotidienne. C’est une Science vivante – vous pouvez la prouver pour vous-même ! (S&S 16)
 
Section 4 : Une opportunité en or. Une compréhension de la Science Chrétienne satisfait le profond désir du coeur humain de découvrir le but et la signification de l’existence. Qu’est-ce qui pourrait être plus important pour le progrès de l’humanité que la Science ? Dans son livre « Non et Oui », Mary Baker Eddy dit, « Les deux mots les plus vastes du vocabulaire de la pensée sont “chrétien” et “Science”. Le premier désigne le type d’homme le plus élevé; le second révèle et interprète Dieu et l’homme; il assemble, amplifie, explique et exprime le TOUT qu’est Dieu. » (Page 10) Vous avez l’opportunité en or « d’apprendre et de pratiquer la guérison chrétienne.» (S&S 17) En tant qu’étudiant en Science Chrétienne et que praticien en guérison chrétienne, « vous êtes la lumière du monde. » (Bible 15) « Vous êtes la lumière du monde. » (S&S 18) Vous possédez ce dont le monde a besoin. Pour l’amour de l’humanité, envisagez la façon dont vous pourriez encore plus vous consacrer à « veiller, travailler et prier » (S&S 18) pour démontrer la vérité de la Science Chrétienne afin que votre lumière resplendisse et inspire les gens que vous rencontrez à demander, « Quelle est la source de cette merveilleuses lumière ? Où puis-je la trouver ? »
 
Section 5 : Soyez libérés du péché – c’est la plus grande part de la Science Chrétienne ! La Science Chrétienne n’est pas un système de guérison alternatif. C’est le christianisme qui guérit à la fois le malade et le pécheur. (Bible 20, S&S 22) En fait, la guérison du péché est la partie la plus importante. Lorsque le péché est chassé, un grand progrès personnel se déroule en même temps qu’un sens plus large de paix et une plus grande conscience de l’Amour. J’ai reçu par exemple un jour un email concernant un problème de famille. Le ton de l’email était pour moi très offenseur. J’avais reçu dans le passé le même genre d’email de cette personne et j’ai été tenté de répondre sur le même ton. Mais chaque jour avant d’avoir contrôlé mes emails, je prie afin de faire la volonté de Dieu. J’ai donc décidé de demander à Dieu ce que je devais faire. En réponse à ma prière, la pensée m’est venue de regarder le problème selon le point de vue de l’autre personne. Lorsque j’ai reconsidéré la situation avec plus d’humilité et d’honnêteté, j’ai réalisé que je n’avais pas vraiment fait tout ce que j’aurais pu pour aider à résoudre le problème discuté dans l’email. Le résultat a été que ma réponse à l’email était beaucoup plus prévenante et j’ai offert de faire quelques actions de mon côté pour aider à résoudre le problème. J’ai bientôt reçu en réponse, un merveilleux message chaleureux et plein d’amour, qui résolvait la difficulté d’une manière favorable à tous. Depuis ce moment là, ma relation avec cette personne a complètement changé. Nous nous apprécions maintenant l’une, l’autre. J’ai réalisé que ma pensée à son sujet était comme la pensée des pharisiens dont la propre-justification les avait conduits à condamner les autres et s’élever eux-mêmes. Mais Jésus ne les a jamais condamnés. Il était un témoin consciencieux pour la véritable bonté spirituelle de chaque personne. (Bible 19) La haine, la colère, l’amour de soi, et la propre justification sont des fardeaux qui cachent la joie réelle dans la vie. Sortez du désert du péché et asseyez-vous à la table de Christ. (Bible 19) Laissez la Vérité de votre être spirituel pur et innocent vous libérer de chaque sens pécheur ! [Et souvenez-vous que la « Prière quotidienne » ne consiste pas à éliminer des autres tout péché, mais d’« élimine[r] de moi tout péché ». Manuel, p. 41]
 
Section 6 : L’heure de l’harmonie spirituelle viendra. Par le Christ et la Science Chrétienne, l’Amour nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour « la vie et … la piété ». (Bible 21) Dans l’ère matérielle dans laquelle nous vivons, la Science Chrétienne est comme une lumière solitaire brillant dans l’obscurité de la nuit. (Bible 31, S&S 26) Bien que de nombreuses fausses suggestions contredisant la vérité de la Science Chrétienne nous entourent, si nous gardons nos yeux mentaux fixés sur la Vérité, nous verrons finalement l’aube du jour spirituel complet. (Bible 21) Mais soyez patient, et continuez le travail de guérison que vous faites. Soyez assurés qu’il est inévitable que le jour de l’harmonie spirituelle viendra. (Bible 22) La Vérité est en marche et elle remplira son rôle. Elle surmontera toutes les croyances matérielles et extirpera toute erreur. (S&S 27, 28) Mary Baker Eddy mentionne la « montagne de révélation » dans plusieurs de ses articles de Prose Works. Celui qui aime Dieu et cherche à démontrer la vérité de l’être est sur le chemin de la montagne de la révélation. Pendant ce voyage, chaque pas en direction de l’esprit, peu importe s’il semble humble, révèlera des visions plus profondes et plus larges de la Science Chrétienne. Profitez de l’ascension ; il est assuré que la vue deviendra, pas après pas, de plus en plus étonnante.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu’aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l’adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d’impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien “Adoptez le troupeau”. Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d’envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des “mets” (idées d’application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résidents de CedarS et occasionnellement d’autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément “les sujets à envisager pour l’école du dimanche” viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L’offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l’étude et l’application des idées de la leçon et pour l’école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l’origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l’école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d’étude centrée sur la leçon, d’application et d’inspiration qu’ils ont apprécié au camp, les “mets” ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l’étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l’inspiration d’un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d’angles nouveaux sur l’application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d’auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d’étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l’Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 
American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Support our mission!

CedarS Camps

Back
to top