Join us for the best summer yet!

 VIVEZ LA CLARTE, LE DISCERNEMENT ET LA CONFIANCE EN LA VERITE AUJOURD’HUI !
Idées d’application métaphysique pour la leçon biblique trimestrielle de la Science Chrétienne sur

« La Vérité »
pour le 23 janvier 2021

par John & Lindsey Biggs, C.S. de Maryland Heights, MO
541 418 1176 johnbiggscs@gmail.com
541 460 3515 biggs.lindsey@gmail.com


 

INTRODUCTION

La science et la loi ne font qu’un. Ainsi, la loi de Dieu est la vérité et la Vérité est la loi de Dieu. Quelles qualités cela nous donne-t-il ? Les qualités de la science et les qualités de la Vérité sont similaires : Certitude, compréhension, force, confiance, fiabilité, courage, conviction, précision, stabilité, immuabilité, constance, intégrité, etc. Ce sont d’excellentes qualités à incorporer et ce sont certainement des qualités que nous voulons dans nos prières, notre compréhension de Dieu et notre démonstration de la Vérité. Pourquoi pas souligner ces qualités en lisant la leçon de cette semaine? Ces qualités viennent directement de la Vérité, Dieu. Elles peuvent être réfléchies et utilisées à tout moment.

Découvrez ce téléchargement d’affiche Seven synomyms. https://www.christianscience.com/youth/teaching-resources-tr/sunday-school-teachers-teaching-resources/seven-synonyms-and-attributes-for-god-tr

[Ce document liste en anglais les synonymes de Dieu et leurs attributs, mais je ne pouvais pas trouver ce document en français sur le site. J’ai ce document en français dans la version PDF que je peux envoyer par email à quiconque qui le voudrait. Voici mon adresse e-mail : pattiLfaulkner@gmail.com — N’oubliez pas le ‘L’ au milieu.] C’est un excellent outil pour explorer ces synonymes plus en profondeur et réfléchir aux qualités de chacun de ces synonymes dans cette série de leçons bibliques et à la manière dont nous pouvons les exprimer. C’est une façon de les aider à prendre vie en nous et de voir comment elles peuvent imprégner chaque aspect de notre journée


TEXTE D’OR

« Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur: Fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi ! » (Psaumes 51: 6)

Dieu veut la Vérité ! Comment Dieu pourrait-il désirer autre chose ? Dieu est Vérité. Dieu veut que nous connaissions la Vérité. « ….vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8:32)

Cela nous montre que la volonté de Dieu pour nous est la liberté ! « L’être de Dieu est infinité, liberté, harmonie et félicité sans bornes. » (Science et Santé, p. 481:3-4)

C’est là où nous avons la vie, le mouvement, et l’être. Et puisque nous sommes le reflet de Dieu, nous reflétons cette infini, cette liberté, cette harmonie et ce bonheur sans limites. Que diriez-vous d’une compréhension infinie? Oui, chacune des idées spirituelles de Dieu possède et reflète une compréhension infinie. Que diriez-vous d’un bonheur sans limites? Oui, chacune des idées spirituelles de Dieu reflète et exprime un bonheur illimité ! Cela signifie lumière, joie, liberté ! Quelque chose que nous pouvons tous convenir de vouloir avoir!

Dieu nous fait connaître la sagesse. En fait, Dieu nous force de connaître la sagesse ! Et nous répondons à cette cause en nous éveillant à la compréhension spirituelle de l’être, de ce qui est réel et vrai. Dieu nous fait connaître la sagesse et nous répondons – tout dans notre être – répond à la Vérité. Puisque nous sommes spirituels, nous répondons à l’Esprit (le semblable produisant le semblable). L’effet est l’harmonie, la santé, la joie, le mouvement et la sainteté.

Dieu est la cause et l’effet est la sagesse, la vraie connaissance, la compréhension – et, oui, la liberté !

La Vérité se connaît – connaît sa propre infinité !


LECTURE ALTERNÉE – EXPRIMEZ VOTRE CONFIANCE EN DIEU

Cette lecture alternée est une déclaration franche et résolue d’engagement et de reconnaissance. L’engagement à se fier à Dieu et à lui faire confiance, et la reconnaissance de la nature de Dieu comme toujours présent et totalement digne de confiance. Nous ne plaçons pas aveuglément nos vies et nos espoirs entre les mains de Dieu ; nous admettons que Dieu EST Vie. Il s’ensuit que l’expression de la Vie ne serait jamais retirée DE cette Source, cette Vie. Comme le psalmiste l’indique dans ces versets inclus dans la lecture alternée, il est bon de reconnaître et de remercier pour la façon dont nous avons vu la puissance salvatrice de Dieu et son amour. Nous ne voulons pas « retenir sa justice dans nos cœurs», mais plutôt la laisser briller ! Dieu nous aime tellement; il est logique que nous reflétions cet amour dans une adoration constante pour Lui. Comment exprimer cet amour ? Un excellent moyen est d’être constant avec notre confiance en Dieu. Nous faisons confiance à ceux que nous aimons. Cette leçon fournit de merveilleux exemples et des idées sur la façon dont nous pouvons vivre notre confiance en Dieu !


SECTION 1 – IL N’Y A QUE DE LA LUMIÈRE ET DE LA FORCE EN DIEU

« Toi, mon Dieu protecteur » [Notez, la traduction anglais, KJV, parle de la force de Dieu dans ce verset] (citation B1/Psaume 28:3) Dieu nous donne la force ! La force est une qualité mentale qui vient de Dieu. Elle imprègne notre journée de courage, de joie, de franchise, de gratitude, de paix et d’équilibre. Elle nous donne cette « sérénité si parfaite » (Misc. Writings, p. 224) que rien ne peut la troubler. Elle s’exprime en force physique, mentale et spirituelle ; une domination jamais dérangée qui nous donne pouvoir et force. La force peut aussi décrire ce Rocher qui est Dieu. Ce rocher n’est pas glissant ! Il est stable et sécurisé.

La lumière spirituelle (inspiration, compréhension) nous conduit ! Si ce n’est pas la lumière ou la Vérité, cela ne peut pas nous conduire et nous ne voulons pas le suivre ! «Envoie ta lumière et ta fidélité ! Qu’elles me guident, qu’elles me conduisent..… » (cit. .b1/Psaume 43:3) Nous voulons que SEULEMENT la Lumière et la Vérité nous guident – cela détruit la brume et nous permet de voir, d’entendre et de ressentir clairement la Vérité ! Cela nous donne une clarté spirituelle. Il est difficile de voir les choses dans la brume. La vérité est comme la lumière du soleil qui évapore le brouillard et nous donne des vues claires et inspirées.

« ‘Que la lumière soit’, telle est le commandement  perpétuel de la Vérité… » (cit. S3/p. 255) Qu’est-ce que cela nous montre ? Cette Vérité veut être connue. La lumière signifie révélation, compréhension, éveil, illumination. La lumière révèle les formes spirituelles de la beauté et de la bonté divines ; elle révèle notre âme comme en Esprit ; elle révèle l’idée-Christ comme l’identité de chacun de nous ; cela nous donne notre valeur et notre mérite. C’est tellement important et essentiel. Personne ne peut se promener dans le noir ! Nous sommes des enfants de lumière gouvernés par une conscience de lumière. Ainsi, ce« commandement  perpétuel » s’impose de lui-même. Cela nous permet de voir « de même qu’au ciel, ainsi sur la terre » (SH 17:2) la loi et le règne perpétuels de l’harmonie . Cela nous aide à voir (percevoir et comprendre) le « royaume des cieux » sur terre – le véritable « règne de l’harmonie … où l’Ame est suprême » (voir « Glossaire » de Science et Santé, 590:1). Ainsi la lumière – la compréhension spirituelle – est le résultat de la Vérité. La Vérité s’impose. C’est le commandement perpétuel auquel nous pouvons tous répondre !


SECTION 2 – TRANQUILLEZ-VOUS ET ÉCOUTEZ DIEU, LES MESSAGES DE LA VÉRITÉ

« Le concept juif de vérité (traduit ici de l’hébreu « emet ») inclut la stabilité, la certitude et la fiabilité. Il communique à la fois la vérité de Dieu, comme dans ce passage, et la vérité des hommes. (« Bible Lens », Christian Science Sentinel) (cit. B6/Psaume 46:11-13)

« Arrêtez, et sachez que je suis Dieu : Je domine sur les nations, je domine sur la terre. » (cit. B5/Psaume 46:10)

L’immobilité est une qualité si importante de Dieu. C’est l’essence de la prière et de notre communion avec Dieu. Cela signifie se taire et écouter – vraiment entendre – le message de Dieu. Mary Baker Eddy le décrit ainsi : « Dans le tranquille sanctuaire des aspirations ferventes, nous devons nier le péché et affirmer la totalité de Dieu. » (Science et Santé, 15:16-18)

La plupart d’entre nous ont beaucoup de clameurs dans nos têtes au jour le jour entre toutes les choses que nous devons faire, etc. Selon certaines sources, les humains pensent 70 000 pensées par jour ! C’est beaucoup de réflexion. Mais savoir vraiment ce que nous voulons, c’est là que s’arrêter et écouter Dieu aide. Nous permettons à Dieu de communiquer ce que Dieu entend et sait, et cela réduit au silence la volonté humaine et sa demande d’attention.

« Nous entendons l’Esprit, Dieu, lorsque les sens se taisent » (Science et Santé, 89 : 20-21) Lorsque les sens sont silencieux, le rêve de tout ce qui peut se passer est brisé, ce qui nous permet de nous calmer et de ressentir la conviction qui vient de la véritable compréhension de Dieu, ce qui conduit à la démonstration – à l’expérience réelle, l’amour de Dieu. Éprouver une telle « béatitude » pour nous-mêmes nous permet de « … ressentir la paix inexprimable venant d’un amour spirituel qui nous absorbe entièrement. » (Science et Santé, 264:26)

Il a été signalé que le Dr Albert Einstein a dit un jour : « Je veux connaître les pensées de Dieu – le reste n’est que des détails. »

Vous pouvez apprécier le récent podcast de John sur le pouvoir de guérison de l’immobilité et la guérison d’une blessure à la cheville qu’il a subie en conséquence. « Le calme qui fait toute la différence »


SECTION 3 – SUIVEZ VOTRE CONFIANCE EN DIEU

 Si nous faisons vraiment confiance à Dieu, alors nous devrions mener à terme ce que cela signifie. Si vous faites confiance à quelqu’un, vous lui parlez franchement et vous avancez sans rechigner. Et ensuite, vous respectez la façon dont vous avez dit que vous agiriez. Anna a exprimé cette confiance – son amour – pour Dieu, et c’est aussi un merveilleux modèle pour nous.

Il y a plusieurs années, je servais comme praticien de la Science Chrétienne pour l’un des camps d’été. Les campeurs, les animateurs et moi participions tous à une grande journée de team building, et j’étais jumelé avec un animateur qui était déjà un bon ami à moi. L’activité suivante était une «marche de confiance», ce qui signifiait dans ce cas que l’un de nous avait les yeux bandés et que l’autre devait guider celui qui avait les yeux bandés. Il existe de nombreuses façons de jouer à cette activité – vous pouvez avoir pour règle de ne pas toucher celui qui a les yeux bandés et de ne guider que par votre voix, ou de ne pas parler et de ne vous tenir que par la main, ou tout ce que le chef de groupe décide.

Dans ce cas, mon ami me guidait en utilisant uniquement sa voix. Eh bien, je n’aime vraiment pas les promenades de confiance! Je ne sais pas pourquoi, je me suis toujours senti très mal à l’aise avec toute l’expérience. Et ce jour-là, en essayant de me promener dans le jardin et dans une cabane, je me sentais tellement nerveux. Mais alors que nous marchions, un message d’ange guérisseur m’est directement parvenu : « John, tu aimes cet ami. Tu sais que cet ami ne te fera pas de mal. Tu peux agir d’une manière qui exprime fidèlement ton amour et ta confiance en cet ami. J’étais d’accord avec ce message d’ange – j’aimais cet ami et j’étais si heureux de passer cette session de camp avec lui – et j’ai réalisé qu’une façon de lui exprimer ma confiance serait de suivre avec confiance partout où il me guidait.

Mon rythme s’est accéléré jusqu’à une vitesse de marche normale (j’avançais petit à petit avant parce que j’avais peur) et il a remarqué par la suite, pendant que nous débriefions, à quel point il avait remarqué une différence en moi et il était vraiment heureux d’entendre cette petite histoire et le message d’ange que j’avais reçu. Depuis lors, j’ai aimé considérer : si j’aime et fais confiance à _____ (cette personne, à Dieu…), est-ce que j’agis et pense d’une manière qui indique fidèlement cet amour ?

Alors que nous marchons et pensons d’une manière qui indique fidèlement notre amour pour Dieu et notre confiance en sa nature et sa présence, nous continuerons à voir de plus en plus comment il nous aime.


SECTION 4 – SUIVRE LES CONSEILS DE DIEU

« O Eternel ! qui séjournera dans ta tente[en tant qu’invité] ? Qui demeurera [continuellement] sur ta montagne sainte ?

Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur. » (cit. B11/Psaume 15:1,2 Amplified Bible, traduction française pas autorisée)

Nous voulons tous entendre la direction de Dieu lorsque nous prenons une décision importante. Ce passage de Science et Santé nous assure que notre désir de tenir compte des bons motifs et de suivre la direction de Dieu se traduira par les fruits dont nous avons besoin.

« Quand nous nous attendons patiemment à Dieu et que nous recherchons la Vérité avec droiture, Il nous indique le chemin. » (cit. .s14/254:10)

Les bons motifs, comme par exemple, bénir nos églises, un individu en particulier, ou l’humanité en générale, avec nos prières, permettent à notre pensée de s’envoler et ils se traduisent par des paroles et des actions qui ont force et liberté.

« Les bons motifs donnent des ailes à la pensée, de la force et de la liberté à la parole et à l’action. » (Science et Santé, 454:19-21)

L’hymne 553 illustre un point similaire :

« Notre désir de répondre à l’appel de Dieu / Nous élève vers un nouveau dessin, / Décrit par une inspiration pure, / Rendu dans la ligne gracieuse de l’Amour.

« Quand nos propres plans semblent s’effondrer / Incomplets ou mal définis, / Tournons-nous vers la création de Dieu, / Toujours parfaitement alignée.

« Avec le modèle juste devant nous, / Dieu parfait et homme parfait, / Que la plénitude de Dieu règne en nous, / Que la volonté de l’Entendement perfectionne notre plan.

« Bien au-delà des limites de la matière, / Libre de la peur ou du temps, / Tous nos plans se déroulent ensemble / Dans l’harmonie et la rime de l’Âme. »

(Christian Science Hymnal, n° 553:1–4)

(Traduction française pas autorisée)


SECTION 5 – LA VÉRITÉ EST VRAIE POUR TOUS

L’histoire biblique relatée dans la citation 15 est difficile à comprendre. Si nous l’abordons simplement comme un événement singulier sans aucun contexte ni référence, il est facile de penser que Jésus était en quelque sorte méchant ! Et il est vrai qu’il existe de nombreuses façons différentes de lire notre Bible et à des jours différents, quelque chose de nouveau peut nous sembler frais et curatif. Une façon de lire cette histoire qui m’a vraiment aidé vient du livre « Histoires de guérison » vendu dans la salle de lecture de la Science Chrétienne.

J’ai appris qu’au lieu d’être grossier et méchant envers la femme, dans les commentaires de Jésus sur le fait d’être envoyé uniquement aux Juifs, ou sur le pain et les chiens des enfants, « il a dit à haute voix ce que ses disciples auraient pu penser ». (Histoires de guérison, p.97) Il ressort clairement du récit que ses disciples ne pensaient pas beaucoup à cette femme et à sa fille. Mais nous savons par le ministère de Jésus à travers les évangiles qu’il était prêt à aider tous ceux qui venaient à lui ! Donc, cela n’a pas de sens que dans ce cas, il était méchant. Jésus soulignait l’erreur ou la pensée erronée d’exclusion que les disciples exprimaient… et la femme, avec une grande fidélité, a répondu d’une manière qui montrait sa douceur et sa volonté de s’engager avec le Christ guérisseur. Jésus a dû être si heureux d’entendre sa réponse immédiate et de voir qu’elle ne reculerait pas face au comportement exclusif des disciples. Jésus savait que l’amour de Dieu est pour tout le monde, et il devait être vraiment heureux de le montrer encore plus clairement à ses disciples.

Dans nos vies, sommes-nous parfois tentés de penser que quelqu’un pourrait ne pas mériter la guérison ? Ou qu’ils ne verront la guérison que s’ils agissent d’une certaine manière ? Si jamais nous ressentons cela, il est bon de reconnaître activement cette pensée comme une tentation de croire que la famille et le règne de Dieu sont brisés – que certains pourraient être laissés hors de la garde de Dieu.

Ce n’est pas notre travail de décider qui mérite et qui ne mérite pas d’obtenir l’amour, le rajeunissement et la transformation. Nous ne pouvons certainement pas faire le travail des autres pour eux, mais nous POUVONS apprendre à nous comporter et à penser de manière accessible et accueillante pour tous – comme Jacques l’a dit dans sa lettre : « La sagesse d’en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie. » (Jacques 3:17) Cela honore le fait que la Vérité est vraie pour tous, pas seulement pour certains.


SECTION 6 – DISCERNEMENT SPIRITUEL DU BIEN SPIRITUEL

« L’argent du tribut posait un dilemme aux Juifs. Selon le code hébreu, ils devaient éviter les images (voir Exode 20 :4 ; Lévitique 26 :1 ; Deutéronome 4 :15-19, 23). Mais les pièces nécessaires au paiement des impôts portaient l’effigie de César. Jésus évite astucieusement les efforts des pharisiens pour le piéger, tout en laissant entendre que de simples pièces de monnaie n’ont aucune valeur par rapport aux choses de Dieu. Une autorité biblique interprète le sens de Jésus de cette façon : «  …il est possible d’être un vrai citoyen du royaume et pourtant de se soumettre tranquillement à la règle civile d’un potentat étranger. » » (« Bible Lens Research », Christian Science Sentinel, traduction française pas autorisée)

J’adore cette histoire biblique parce que c’est tellement pratique ! En tant que chrétiens, nous aimons rester concentrés sur l’Esprit et sur Christ et vivre l’Évangile – et pourtant nous devons encore payer nos impôts, nos factures, etc. Ce récit nous assure que nous pouvons pratiquement satisfaire nos besoins quotidiens et en même temps garder notre pensée centrée sur l’Esprit.

Mary Baker Eddy écrit : «Il s’ensuit que les hommes d’affaires et les savants ont trouvé que la Science Chrétienne rehausse leur endurance et leur puissance mentale, augmente leur discernement du caractère, leur donne de la perspicacité et de la compréhensivité ainsi que la faculté de surpasser leurs aptitudes ordinaires. » (Science et Santé, p. 128:6-11)

C’est ce que Jésus exprimait – le discernement spirituel ; la capacité de percevoir les cœurs et les motivations de ceux qui l’entourent. Quelle grande qualité pour les gens à avoir! La Bible nous dit : « … L’Éternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur. » (I Samuel 16:7). Il est donc naturel que nous reflétions également cette capacité.

Chacun de nous a aussi le discernement spirituel dont nous avons besoin. Science et Santé nous dit que c’est notre « sens spirituel » qui nous donne le discernement du bien spirituel. Il nous permet de percevoir la bonté en nous-mêmes et chez les autres. C’est l’intuition dont nous avons besoin pour discerner les motifs que nous voulons suivre et qui nous évite de faire des transactions infructueuses. Nous reflétons la capacité d’écouter le discernement de l’Entendement divin pour nous diriger dans toutes nos interactions avec les autres.

Vous pourriez apprécier ce bel article « Pains, poissons et… tomates cerises » https://sentinel.christianscience.com/shared/view/xzamhqnnw4?s=copylink sur le pouvoir de discerner et de faire confiance à l’approvisionnement de l’Amour divin quand il semblait n’y en avoir aucun. (Malheureusement cet article n’est pas traduit en français.)


SECTION 7 – LA VÉRITÉ COMPREND TOUT CE DONT NOUS AVONS BESOIN

 Pas de temple séparé, pas de soleil séparé… tout ce qui est nécessaire est déjà inclus dans le tissu même de cette « Nouvelle Jérusalem ». Lorsque nous faisons confiance à la Vérité, que nous nous engageons avec la Vérité, nous n’appelons pas le service client en espérant qu’un ange finira par venir nous aider un peu. Lorsque nous demeurons dans un état de confiance active et aimante dans la nature et la présence de la Vérité, nous admettons que tout ce dont nous avons besoin est ici même. L’expression n’est pas privée d’un aspect de Celui qui l’exprime, l’Exprimer ; l’effet participe entièrement de la cause.

Cette idée de demeurer entièrement dans la totalité de la présence de Dieu me rappelle que la prière n’est pas une tâche onéreuse, ou quelque chose dont nous avons besoin pour cocher notre agenda pour la journée, ou un moyen d’obtenir ce que nous voulons. Mary Baker Eddy donne cette belle description de ce qu’est réellement la prière :

«La vraie prière, ce n’est pas demander l’amour à Dieu; c’est apprendre à aimer et à inclure tout le genre humain dans une même affection. Prier, c’est utiliser l’amour dont Il nous aime. La prière engendre un vif désir d’être bon et de faire le bien. Elle fait des découvertes nouvelles et scientifiques concernant Dieu, Sa bonté et Sa puissance.

Elle nous montre plus clairement que nous ne voyions pas auparavant ce que nous possédons et ce que nous sommes déjà, et par-dessus tout, elle nous montre ce qu’est Dieu. Avançant dans cette lumière, nous la reflétons; et cette lumière révèle, dans la prière silencieuse, les pures images de l’Entendement, de même que la photographie saisit la lumière solaire pour fixer l’image qui exprime une pensée agréable. » (Non et Oui, 39:17)

La prière, c’est vivre l’amour. Combien naturel, alors, que de demeurer dans la Nouvelle Jérusalem – défini spirituellement dans le Glossaire comme « La Science divine; les faits spirituels et l’harmonie de l’univers; le royaume des cieux, ou règne de l’harmonie.  »(Science et Santé, 592:18) conduirait à une vie d’amour vécu. En effet, la citation finale de cette Leçon, S32, déclare que cette Vérité, ce fait parfait d’être, EST ici ! Et nous avons juste besoin de le vivre.

Notez particulièrement cette semaine toutes les occasions de vraiment vivre la confiance que vous avez en Dieu. Profitez de la présence de la Vérité. Lorsque vous vous sentez confus, effrayé, blessé, n’essayez pas simplement de vous en dissuader ; appuyez-vous sur ce en quoi vous avez confiance, la divinité de la Vérité qui est fiable, guérissante et entière. Vivez la vérité. La vérité est que vous êtes libre ! Comme c’est merveilleux de savoir que la Vérité divine ne vous a jamais perdu, et connaît et définit toujours tout ce qui vous concerne. Vous êtes très aimé, et c’est la vérité !

Profitez de chaque occasion cette semaine pour vivre cet amour pour vous-même et pour montrer également aux autres cette merveilleuse vérité.

American Camp Association

MAIN OFFICE
(November - May)
410 Sovereign Court #8
Ballwin, MO 63011
(636) 394-6162

CAMP OFFICE
(Memorial Day Weekend - October)
19772 Sugar Dr.
Lebanon, MO 65536
(417) 532-6699

Support our mission!

CedarS Camps

Back
to top